Ario investit 1,2 million d'euros dans un logiciel de transport

30/12/16 à 11:43 - Mise à jour à 11:43

Source: Datanews

La start-up de transport belge Ario recueille 350.000 euros d'une première phase de capitalisation. Cette somme vient s'ajouter aux 850.000 euros de fonds propres, ce qui devrait permettre à la petite entreprise de commercialiser son produit à grande échelle.

Ario investit 1,2 million d'euros dans un logiciel de transport

© Belga

La jeune entreprise belge Ario a conçu un logiciel qui détecte la fatigue chez les chauffeurs de camions. Elle vient de terminer sa première phase de capitalisation dirigée par le fonds d'investissement anversois The CoFoundry. Les 350.000 euros de capital de croissance ainsi récoltés s'ajoutent aux 850.000 euros de capital propre en vue de permettre à l'entreprise de commercialiser son produit.

Selon Ario, 34,4 pour cent des accidents impliquant des poids lourds sont dus à la fatigue et donc à l'attention moins soutenue des chauffeurs. Pour éviter cela, la petite entreprise a créé un détecteur de fatigue 'plug & play' qui analyse les micro-corrections de conduite des chauffeurs et qui émet un signal audiovisuel, lorsque l'état de fatigue risque de devenir problématique.

A terme, d'autres progrès devraient encore venir s'ajouter au planning, selon Thomas Dietvorst, l'un des fondateurs d'Ario: "Big data, intelligence artificielle et intégration à d'autres systèmes intelligents, tout cela ouvre diverses perspectives en vue d'accroître encore la sécurité routière à l'avenir. C'est ainsi que les règles plutôt arbitraires en matière de temps de conduite et de repos pourraient être supprimées à terme, si le planning et le routage des chauffeurs pouvaient être adaptés dynamiquement en fonction de leur état de fatigue."

Avec cet argent, Ario entend amplifier sa production. Le système tourne à présent dans quelque deux cents camions, mais il a été aussi proposé en option par le constructeur d'autocars Van Hool et par Volvo. L'accélérateur de start-ups The CoFoundry, qui a dirigé la phase de capitalisation, met à disposition non seulement des fonds, mais aussi sa connaissance en matière de marketing et de technologie.

Nos partenaires