Apple prépare un capteur pour les diabétiques

13/04/17 à 13:54 - Mise à jour à 13:54

Apple prépare en catimini un concept qui pourrait sensiblement alléger la vie des diabétiques. Il s'agit d'un capteur optique capable de mesurer les teneurs en sucre dans le sang et qui devrait mettre fin aux analyses sanguines quotidiennes. Voilà ce qu'annonce la chaîne CNBC.

Apple prépare un capteur pour les diabétiques

© iStock

A présent, les personnes souffrant de diabète doivent analyser leur sang plusieurs fois par jour ou se coller toutes les deux semaines un patch contenant une petite aiguille mesurant les teneurs en sucre sous-cutanées. Il est possible que ces prises de sang soient bientôt superflues. Une équipe d'Apple préparerait en effet un capteur optique capable de contrôler le niveau de sucre dans le sang. Ce capteur, qui fait passer la lumière à travers la peau, permettrait de mesurer les valeurs de glucose, sans qu'il soit encore besoin de prélever du sang.

Dans ce but, Apple dispose aujourd'hui d'une trentaine d'ingénieurs biomédicaux, selon plusieurs sources relayées par la chaîne d'infos financières CNBC. Le projet est encore maintenu secret par Apple, mais serait en cours depuis cinq ans déjà et se trouverait aujourd'hui à un stade très avancé. C'est ainsi qu'Apple aurait déjà effectué des tests de faisabilité et aurait fait appel à des consultants chargés d'examiner sous quelle forme les capteurs en question devraient se présenter.

La possibilité la plus évidente semble être l'Apple Watch, qui comptabilise déjà vos pas, vos calories brûlées et votre pouls. Steve Jobs a toujours eu comme but que les 'wearables' tels les montres intelligentes contrôlent à l'avenir toutes les propriétés du corps humain. Selon CNBC, Jobs aurait à l'époque lui-même lancer la recherche sur les capteurs optiques. Si cette invention peut être implémentée avec succès, cela pourrait transformer l'Apple Watch du rôle de gadget à celui d'instrument indispensable.

Crédible?

Même si Apple ne veut pas confirmer la nouvelle, l'information donnée par CNBC semble fiable et crédible. L'année dernière, Tim Cook, le CEO d'Apple, expliquait que son entreprise allait toujours davantage se focaliser sur les fonctions médicales. Apple n'est en outre pas la seule entreprise désireuse de développer une nouvelle technologie en vue de contrôler le niveau de sucre dans le sang. En 2016, la société-mère de Google, Alphabet, avait investi 500 millions de dollars dans la lutte contre les différents types de diabète, conjointement avec la firme pharmaceutique française Sanofi. Préalablement, Alphabet avait également annoncé vouloir collaborer avec Novartis, afin de mesurer le taux de sucre dans le sang au moyen d'une lentille de contact intelligente, mais ce projet n'a jusqu'à présent guère été un succès. Chez nous, la jeune entreprise gantoise Indigo, une spin-off de l'imec et de l'UGent, travaille aussi sur un capteur optique capable de mesurer la teneur en glucose du sang.

En savoir plus sur:

Nos partenaires

Ce site utilise des cookies pour améliorer votre expérience d'utilisateur. En continuant à surfer, vous acceptez notre politique de cookies. Plus d'infos