Ajit Pai ciblé par une enquête sur un fait de corruption

16/02/18 à 13:41 - Mise à jour à 13:40

Le directeur de la FCC américaine, Ajit Pai, aurait été à la base d'un changement de loi au profit d'une entreprise de média spécifique. Une commission américaine mène à présent une enquête à ce propos.

Ajit Pai ciblé par une enquête sur un fait de corruption

© REUTERS

Ajit Pai dirige la Federal Communications Commission (FCC) américaine et est connu pour être un ardent opposant à la neutralité du net aux Etats-Unis. Depuis peu, l'homme fait l'objet d'une enquête au sujet d'un éventuel scandale de corruption.

En raison d'une nouvelle réglementation américaine introduite à l'initiative de Pai, les chaînes TV peuvent étoffer nettement plus facilement leur nombre d'émetteurs. Quelques semaines après que la nouvelle loi n'entre en vigueur, le groupe de médias Sinclair Broadcasting a soudainement annoncé le méga-rachat d'une autre firme américaine, Tribune Media.

'Relation suspecte'

La FCC soupçonne à présent Ajit Pai d'avoir créé ces nouvelles règles tout spécialement au profit de Sinclair Broadcasting. En rachetant Tribune Media, l'entreprise TV disposerait d'un seul coup de 230 émetteurs locaux couvrant 72 pour cent du territoire américain. L'inspection générale de la FCC a donc décidé de mener l'enquête.

"J'examine depuis des mois déjà la relation entre le délégué Pai et Sinclair", affirme Frank Pallone, membre du comité américain qui contrôle la FCC. "Je suis ravi que l'inspection générale ait décidé d'enquêter sur cette importante affaire." Voilà ce qu'il a déclaré à The New York Times.

Si l'enquête menée sur Ajit Pai démontrait effectivement que sa relation avec Sinclair a eu de l'influence sur le récent changement de loi, il perdrait son droit de vote sur les affaires de cet ordre. De plus, une enquête plus approfondie encore serait sans aucun doute menée.

Nos partenaires