2009, une année satisfaisante pour Imec

03/05/10 à 12:08 - Mise à jour à 12:08

Source: Datanews

2009 a été une année satisfaisante pour le centre de rechercher Imec d'Heverlee.

2009, une année satisfaisante pour Imec

2009 a été une année satisfaisante pour le centre de rechercher Imec d'Heverlee.

Les rentrées d'Imec, le centre de recherche en nanotechnologie et nanoélectronique, sont passées de 270,1 à 275 millions d'euros. 222 millions d'euros provenaient d'entreprises internationales, 44,7 millions d'euros d'entreprises flamandes et 8 millions d'euros des pouvoirs publics néerlandais. Le volume du personnel a grimpé de 1.659 à 1.750, dont 550 résidents et chercheurs invités.

Imec domine la recherche dans le domaine de la miniaturisation de la technologie de la puce. En 2009, il fut ainsi le premier au monde à réaliser au moyen de la lithographie EUV un circuit SRAM (Static Random Access Memory) fonctionnel dans le domaine de la puce à 22nm. Dans un communiqué, Imec affirme que cette découverte a confirmé sa position dominante dans la recherche et le développement de la prochaine génération de technologies des puces.

En réduisant les éléments de la puce, l'électronique peut être aussi utilisée pour de nouvelles applications. Tel est par exemple le cas avec la puce de la taille d'un micro-ongle '(micronagelchip') capable d'établir un contact étroit avec les cellules cérébrales, de les stimuler et de lire des signaux. Cette puce est utilisée dans le laboratoire NERF qu'IMEC, VIB et la KUL ont créé pour découvrir le fonctionnement du cerveau.

En 2009, le programme de la cellule solaire est également sorti des starting-blocks avec des contrats de collaboration signés avec des acteurs en vue comme Schott Solar, Total, GDF Suez et Photovoltech.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires