PLUTÔT D'ACCORD Gregor Petri, analyste chez Gartner

Selon Gartner, les organisations n'investissent que peu dans l'infrastructure et les services réseaux, certainement au regard des investissements dans le domaine du cloud public et privé, l'IoT ou les serveurs. Gregor Petri, analyste chez Gartner, estime que cette frilosité freine l'innovation au niveau des initiatives numériques évolutives et des services ICT de pointe. Les entreprises estiment qu'une migration vers le cloud doit répondre à la majorité des besoins en termes de stratégie réseau et de sécurité. " A tort, affirme-t-il, sachant que la majorité des fournisseurs IaaS et SaaS ne proposent pas la connectivité WAN dans leur portefeuille de services. "

Investir dans l'infrastructure et les services réseau permettrait pourtant selon Gartner une plus grande flexibilité. La première étape sur la voie d'une infrastructure réseau optimale consiste à inventorier les besoins réseau actuels et futurs. Les CIO doivent s'assurer que leur réseau est prêt pour la 5G et l''edge computing' notamment. Une feuille de route réseau stratégique élaborée par des équipes multidisciplinaires doit permettre de tracer la voie à suivre.

PAS D'ACCORD Frank De Reymaeker, directeur Enterprise Networking chez Cisco Belux

" L'innovation réseau connaît différentes déclinaisons, considère Frank De Reymaeker, directeur Enterprise Networking chez Cisco Belux. La plupart des développements se concentrent depuis un certain temps déjà sur le débit, les protocoles, la redondance et la capacité. Ces composants classiques continuent aujourd'hui à évoluer et continueront à évoluer à l'avenir. Mais le changement majeur se situe au niveau du logiciel. "

Actuellement, le réseau doit constamment s'adapter aux exigences et aux besoins de l'organisation. Mais dans le futur, les 'intent-based networks' pourront traduire automatiquement les nouvelles intentions dans les directives réseau avant de les orchestrer via un réseau de type 'software-based'. Ce faisant, le réseau associera des utilisateurs et des objets de manière flexible et sécurisée avec les applications dans le centre de données ou dans le cloud. Les réseaux 'intent-based' donneront un feedback en temps réel sur l'application des intentions d'entreprise afin de s'améliorer constamment. Frank De Reymaeker parle de 'Waze de l'infrastructure réseau' où les applications se déplacent vers l'environnement dans lequel elles peuvent opérer de manière optimale.

Frank De Reymaeker

Cisco distingue à cet égard trois innovations cruciales. " Avec l'automatisation et la programmabilité, le réseau s'adapte de manière flexible. Par ailleurs, l'intelligence artificielle représente un allier majeur puisqu'elle permet de filtrer les alertes et les problèmes en fonction des priorités de l'entreprise. De plus, le raisonnement machine interprète les incidents et applique la connaissance acquise à la résolution des problèmes futurs. " Quant à la 3e innovation continue évoquée par Frank De Reymaeker, il s'agit de l'aspect sécurité. " Aujourd'hui, les entreprises ont tout intérêt à disposer d'un réseau capable d'intégrer les données de l'ensemble des domaines de sécurité avant de détecter des modèles et de les corréler. "