Labor Berlin, le plus grand laboratoire de tests médicaux en Europe, reçoit chaque jour quelque 15.000 échantillons à traiter. Ces derniers doivent tous être acheminés via les routes encombrées de la ville de Berlin, ce qui provoque d'énormes retards.

Pont aérien

En collaboration avec l'entreprise californienne Matternet, un pont aérien utilisant des drones a par conséquent été expérimenté entre le laboratoire et deux centres de test. Les drones sont capables de réduire à une dizaine de minutes le transport des échantillons, qui prend à présent encore quasiment une heure en moyenne.

A partir de janvier, le pont aérien constituera une liaison permanente entre le labo et les deux centres. Labor Berlin espère à terme organiser des transports similaires avec six autres points dans la ville.

'Nous pouvons d'ores et déjà poser des diagnostics ultrarapides', déclare Nina Beikert, directrice de Labor Berlin. 'En cas d'urgence, cela peut se faire dans la demi-heure. L'obstacle reste le transport, surtout dans une ville comme Berlin. Plus il faut de temps pour nous amener les échantillons, plus longtemps les patients doivent attendre les résultats.'

Labor Berlin, le plus grand laboratoire de tests médicaux en Europe, reçoit chaque jour quelque 15.000 échantillons à traiter. Ces derniers doivent tous être acheminés via les routes encombrées de la ville de Berlin, ce qui provoque d'énormes retards.En collaboration avec l'entreprise californienne Matternet, un pont aérien utilisant des drones a par conséquent été expérimenté entre le laboratoire et deux centres de test. Les drones sont capables de réduire à une dizaine de minutes le transport des échantillons, qui prend à présent encore quasiment une heure en moyenne.A partir de janvier, le pont aérien constituera une liaison permanente entre le labo et les deux centres. Labor Berlin espère à terme organiser des transports similaires avec six autres points dans la ville.'Nous pouvons d'ores et déjà poser des diagnostics ultrarapides', déclare Nina Beikert, directrice de Labor Berlin. 'En cas d'urgence, cela peut se faire dans la demi-heure. L'obstacle reste le transport, surtout dans une ville comme Berlin. Plus il faut de temps pour nous amener les échantillons, plus longtemps les patients doivent attendre les résultats.'