L'homme a donc été jugé coupable de fraude informatique notamment. C'est le 21 septembre prochain qu'il sera fixé sur son sort.

Sur le site Scan4you, des pirates pouvaient contre paiement se rendre compte si leurs programmes nuisibles étaient capables de contourner du software antivirus. Le site a été opérationnel de 2009 à 2016. Bondars a eu des milliers de clients.

Un hacker a réussi après le test à dérober quelque 40 millions de données de cartes de crédit dans des chaînes commerciales aux Etats-Unis. L'une des entreprises touchées a subi quasiment 300 millions de dollars de dommages. Un autre pirate a utilisé le site de test pour développer un malware qui a contaminé onze millions d'ordinateurs et causé des dégâts pour un montant d'un demi-milliard de dollars.