La situation est assez complexe, mais suite à cette approbation, la structure de capitalisation de Dell Technologies va de nouveau se simplifier. Ce qui importe le plus pour Dell Technologies même, c'est que l'entreprise peut de nouveau entrer à la bourse via une cotation boursière existante. Cela pourrait déjà se faire à partir du 28 décembre via le NYSE.

Dell, qui avait elle-même quitté la bourse il y a quelques années, avait émis en 2015 une offre sur EMC, et le rachat fut entériné en 2016. Pour cofinancer ce deal, le DVMT tracking stock fut créé.

Concrètement, le CEO et fondateur Michael Dell demanda aux propriétaires d'actions DVMT de les vendre à Dell Technologies (l'entreprise fusionnée de Dell et EMC) ou de les échanger contre des actions de Dell Technologies.

C'était plus facile à dire qu'à faire. L'investisseur activiste Carl Icahn notamment menaça de saboter le plan, parce qu'il estimait que Dell offrait trop peu d'argent ou d'actions en échange. Dell s'était donc vu contrainte de hausser son offre.

Selon Dell Technologies, 61 pour cent des actionnaires ont approuvé l'accord. Parmi les actionnaires votants, 89 pour cent ont approuvé le deal. Cela signifie que Dell reprend le groupe DVMT quasi virtuel (mais coté à la bourse) et peut ainsi utiliser (et rebaptiser) la cotation boursière , pour entrer à la bourse en tant que Dell Technologies.