Urbizone franchit le cap des 40 bornes wifi gratuites à Bruxelles

22/12/15 à 11:44 - Mise à jour à 11:43

Source: Datanews

Désormais, le wifi est aussi disponible gratuitement sur la place Rogier et dans la station de métro Rogier à Bruxelles grâce au projet Urbizone. Voilà ce qu'annoncent le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet et la secrétaire d'Etat à la numérisation Bianca Debaets.

Urbizone franchit le cap des 40 bornes wifi gratuites à Bruxelles

Boulevard Anspach. © BELGA

Dans la Région Bruxelloise, l'on recense désormais 41 bornes wifi gratuites d'Urbizone, dont 18 sont venues s'ajouter en 2015.

"Outre la place Rogier et la salle des guichets de la station de métro Rogier, le réseau Urbizone est désormais aussi actif dans la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre, dans la salle des guichets d'Actiris Anspach et dans les espaces d'accueil de la zone de police Marlow à Uccle", déclare la secrétaire d'Etat Debaets.

"Nous montrons ainsi que nous avons l'ambition de proposer gratuitement l'internet à tous les Bruxellois. Nous poursuivrons du reste sur notre élan en 2016 et mettrons à disposition le wifi Urbizone de manière accélérée sur différentes places et dans divers bâtiments publics bruxellois", ajoute-t-elle.

Pour sa part, Pascal Smet entend équiper du wifi plusieurs stations et arrêts de métro au cours de l'année prochaine: "Des études ont démontré que les gens aiment utilisent le wifi, lorsqu'ils attendent le métro ou lors de leurs déplacements. En mettant le wifi à disposition dans l'espace public et dans les transports en commun, nous veillons à ce que les Bruxellois et Bruxelloises puissent communiquer entre eux/elles. Le wifi sur la place Rogier et dans la salle des guichets de la station de métro Rogier est une première étape."

L'accès aux bornes wifi d'Urbizone est gratuit. Il s'avère aussi très simple car un enregistrement unique avec une adresse e-mail suffit. Une liste compète des endroits où l'on peut utiliser le wifi d'Urbizone est disponible sur smartcity.brussels.

Urbizone a été créé par le Centre d'Informatique pour la Région Bruxelloise (CIRB) en vue de réduire la fracture numérique.

En savoir plus sur:

Nos partenaires