Un ver informatique dangereux s'en prend aux ordinateurs Apple

04/08/15 à 12:47 - Mise à jour à 14:23

Source: Datanews

Des spécialistes en sécurité ont découvert un ver informatique très dangereux, qui est capable de se nicher profondément dans les ordinateurs Mac. Il n'existe pas encore de patch pour le combattre.

Un ver informatique dangereux s'en prend aux ordinateurs Apple

© Thinkstock

Si vous estimez que les ordinateurs Apple sont plus sûrs que leurs équivalents Windows, mieux vaut lire ce qui suit. Des spécialistes de la sécurité ont en effet découvert une nouvelle et dangereuse façon de pirater les ordinateurs Mac. Comme il n'y a pas encore de solution à ce problème, des criminels en auraient déjà abusé.

Ce ver, baptisé Thunderstrike 2, se niche profondément dans la racine des ordinateurs Mac via le système d'exploitation et ne peut être décelé par les logiciels antivirus. Il y modifie les règles d'accès, ce qui ouvre la voie aux hackers. Ce qui est étonnant, c'est que le maliciel (malware) ne nécessite pas de connexion internet pour se propager à d'autres Mac: les accessoires ethernet 'Thunderbolt' d'Apple suffisent.

Le gros problème, c'est que le ver survit aisément à un reboot du système. La seule manière de supprimer Thunderstrike 2 de l'ordinateur, c'est de reprogrammer sa puce, ce qui n'est pas donné à tout un chacun.

Comme il n'y a pas encore de correctif (patch) disponible, il est conseillé aux propriétaires d'un Mac de surfer avec circonspection sur internet car la brèche permet aussi de contaminer les ordinateurs Apple en visionnant une page web à contenu malfaisant. Autrement dit, il est déconseillé de suivre des liens de courriels provenant d'inconnus.

L'on ne sait actuellement pas très bien si et comment Apple va colmater cette brèche dans son système d'exploitation, mais Kim Zetter de Wired affirme que les producteurs de hardware tels Apple devraient offrir à leurs utilisateurs la possibilité de vérifier régulièrement en profondeur le firmware de leur ordinateur pour y déceler d'éventuelles irrégularités.

Les fabricants d'ordinateurs n'y sont cependant pas favorables car ils devraient dans ce cas reconcevoir tout leur système.

En savoir plus sur:

Nos partenaires