Rhodium: Le consultant IT, une ressource précieuse

10/11/08 à 10:00 - Mise à jour à 09:59

Source: Datanews

L'informatique et la consultance, ils la connaissent depuis des années et des années pour avoir roulé leur bosse dans le monde belge des services IT.

L'informatique et la consultance, ils la connaissent depuis des années et des années pour avoir roulé leur bosse dans le monde belge des services IT.

Mais Marc Féard et Jos Vaes estiment qu'il existe sur le marché une place à côté des grands cabinets internationaux de consultance, d'une part, et le bodyshopping, d'autre part. Avec comme pôles de compétences majeurs la gestion d'applications (mainframe, Microsoft, Java, ...), la business intelligence, le CRM, les ERP, les méthodologies et la gestion de systèmes.

S'adressant au top 500 en Belgique (surtout dans le monde des banques et assurances), Rhodium - "Un métal rare et précieux, comme les consultants en informatique", précise Marc Féard - propose des profils polyvalents et généralistes, même si la société peut mettre à disposition des compétences plus techniques. Grâce au carnet d'adresses et aux contacts de ses fondateurs, Rhodium est parvenue directement à décrocher d'intéressants contrats. "Nous nous différencions surtout par la qualité de nos consultants et par nos prix", ajoute Jos Vaes qui sait qu'une petite structure est plus flexible et moins coûteuse. Et, le cas échéant, Rhodium n'hésite pas à nouer des partenariats pour répondre à d'autres demandes (par ex. en IT vert ou en .Net).

Mais Rhodium entend "gérer le capital humain" en suivant de près la carrière de ses consultants. "Dans une petite structure, la culture d'entreprise et l'encadrement sont plus faciles", estime encore Marc Féard.

Cela signifie-t-il que Rhodium entend rester petite? "Il n'est en tout cas pas question d'une croissance exponentielle, mais bien linéaire. Il s'agit surtout d'exécuter notre stratégie."

Cela dit, Rhodium s'est fixé comme objectif d'atteindre plus de 25 personnes à fin 2009, au terme du premier exercice fiscal complet. Avec un bon équilibre entre salariés et indépendants. Tandis que l'équilibre financier devrait être rapidement atteint. "A terme, nous pourrions nous spécialiser davantage et aller vers des produits et du fonctionnel", ajoute Jos Vaes. Autre axe de croissance, géographique cette fois, le Luxembourg et le Nord de la France.

Jusqu'à présent, les fonds propres suffisent (3 actionnaires), mais Marc Féard verrait d'un bon oeil l'entrée dans le capital de consultants senior, un peu comme dans les cabinets d'avocats ou les fiduciaires. "Nous avons l'ambition de recréer une société belgo-belge en services IT", confie encore Marc Féard dont l'expérience avec Ariane II sera certainement... précieuse.

Nom: RhodiumSiège: BruxellesFondation: début 2008Effectifs: 18 personnesInvestissements et/ou subsides: fonds propres.

Nos partenaires