Pawshake est l'Airbnb des animaux domestiques

12/12/13 à 15:36 - Mise à jour à 15:36

Source: Datanews

Sur le nouveau site web Pawshake.be, les propriétaires d'animaux domestiques peuvent louer les services d'amis des bêtes qui se proposent pour surveiller leurs bestioles préférées.

Pawshake est l'Airbnb des animaux domestiques

Sur le nouveau site web Pawshake.be, les propriétaires d'animaux domestiques peuvent louer les services d'amis des bêtes qui se proposent pour surveiller leurs bestioles préférées. Dans plus de 100 villes et communes belges, vous devriez à présent pouvoir trouver ce genre de 'petsitter'. Vous avez besoin de quelqu'un pour garder votre animal favori, mais vous n'en trouvez pas: c'est là un problème auquel sont confrontés 9 propriétaires d'animaux domestiques belges sur 10. La nouvelle plate-forme web Pawshake.be souhaite changer la situation. Les maîtres peuvent en effet y réserver un ami des bêtes prêt à proposer ses services de surveillance. Soit ces 'petsitters' viennent chez vous, soit ils accueillent chez eux votre animal préféré.

"L'idée est née en 2010, lorsque dans mon environnement direct, j'ai été confronté aux mêmes difficultés que des gens connaissent lorsqu'il est question de prendre bien soin de leurs animaux domestiques, lorsqu'ils sont malades par exemple", explique le co-fondateur Dries Coucke. "Le problème n'est pas tant le manque de personnes habilitées à prendre soin des animaux, mais plutôt la difficulté à les trouver."

Le projet a atteint sa vitesse de croisière, lorsque l'ex-directeur d'eBay Belgique, Tanguy Peers, décida de le soutenir. "En Belgique, il y a plus d'animaux domestiques que d'enfants: cette activité représente 1 milliard d'euros par an", explique Peers. "Vous avez ainsi directement une idée du potentiel."

Les profils des 'petsitters' sont vérifiés de différentes manières. C'est ainsi que chacun d'eux est appelé après s'être enregistré, afin de passer une interview, alors que les clients peuvent attribuer une note à leur 'petsitter' sur le site. "Par région, nous tentons ainsi de créer une communauté. Il devrait être possible aujourd'hui déjà de trouver des 'petsitters' dans plus de 100 villes et communes belges. Ils ne doivent jamais être distants de plus de quelques kilomètres de leurs clients."

Pawshake demande une contribution de 19 pour cent sur chaque réservation transitant par sa plate-forme. Le 'petsitter' reçoit les 81 pour cent restants du montant demandé. "Lorsque vous créez un profil, vous pouvez vous-même choisir un prix pour vos services. Les gens ne vont-ils pas dès lors sélectionner le meilleur marché? Pas du tout. Lorsqu'il s'agit d'un membre de la famille, la plupart ne sont pas trop regardants à la dépense. Le plus important, c'est l'emplacement. Les clients préfèrent quelqu'un des environs."

L'initiateur Dries Coucke connaît à nul autre pareil le petit monde des animaux domestiques car il gère depuis 2002 Pets.be, un site web de coordination des centres d'hébergement d'animaux. Pawshake en est une suite logique: "Certains qualifient Pawshake d'Airbnb des animaux domestiques, mais c'est plus que cela. Nous sommes une communauté, où les amis des bêtes se rencontrent et s'entraident."

Passeport:

Appellation: Pawshake

Site web:www.pawshake.be

Siège social: Californie, mais a une équipe opérationnelle en Belgique

Effectifs: 5 équivalents temps plein. Un aux Etats-Unis et 4 en Belgique.

Capital: Moyens propres des deux fondateurs

En savoir plus sur:

Nos partenaires