i-Commotion: le CRM sur 'smartphone'

08/09/08 à 15:00 - Mise à jour à 14:59

Source: Datanews

En mars 2005, Nico Claes et son épouse Natascha Vantuykom créent i-Commotion dans l'incubateur Research Campus d'Hasselt. Après un bref passage par les sauvegardes en ligne, Vantuykom décida de se lancer dans les applications mobiles. Comme son mari avait de l'expérience en CRM, l'étape logique consista à lancer une passerelle entre les deux mondes. "Nous intégrons Microsoft Dynamics CRM et d'autres applications professionnelles au téléphone intelligent ('smartphone'), déclare Claes. Nous développons des applications mobiles, pour que les vendeurs itinérants puissent passer par exemple des commandes sur leur 'smartphone' ou que les techniciens puissent créer des bons de travail." En outre, i-Commotion s'occupe aussi de 'push e-mail' et de gestion automatique des téléphones intelligents.

En mars 2005, Nico Claes et son épouse Natascha Vantuykom créent i-Commotion dans l'incubateur Research Campus d'Hasselt. Après un bref passage par les sauvegardes en ligne, Vantuykom décida de se lancer dans les applications mobiles. Comme son mari avait de l'expérience en CRM, l'étape logique consista à lancer une passerelle entre les deux mondes. "Nous intégrons Microsoft Dynamics CRM et d'autres applications professionnelles au téléphone intelligent ('smartphone'), déclare Claes. Nous développons des applications mobiles, pour que les vendeurs itinérants puissent passer par exemple des commandes sur leur 'smartphone' ou que les techniciens puissent créer des bons de travail." En outre, i-Commotion s'occupe aussi de 'push e-mail' et de gestion automatique des téléphones intelligents.

L'entreprise hasseltoise ne se lie expressément pas à la seule plate-forme 'smartphone', selon Claes: "Nos solutions mobiles tournent sur un Blackberry, sur Windows Mobile et sur les appareils Nokia. Une entreprise peut ainsi par exemple choisir de confier un Blackberry à ses managers, et un Windows Mobile à écran tactile à ses vendeurs, parce qu'ils doivent y prévoir des signatures." Cette indépendance de la plate-forme vaut pour toutes ses solutions: i-Commotion peut par exemple 'pousser' un Exchange hébergé vers Windows Mobile, tout en supportant un Blackberry Enterprise Server hébergé.

Un deuxième point sur lequel i-Commotion se distingue, selon Claes, c'est qu'elle offre une solution globale: "Outre le push e-mail et les applications mobiles, nous proposons aussi de la gestion d'équipement: nous pouvons actualiser les applications par GPRS, ce qui est évidemment pratique dans une entreprise, où des dizaines de personnes sont constamment en déplacement." De plus, i-Commotion peut adapter une application standard sur mesure pour le client.

En juin, i-Commotion a fait l'objet d'une injection de capital de quasiment 500.000 EUR de la part de la Limburgse Reconversiemaatschappij (LRM). "Nous prévoyons d'étendre d'ici deux ans notre personnel de 11 à 25, voire 30 collaborateurs, surtout des développeurs. Nous entendons aussi développer notre réseau de partenaires en Europe et recherchons des intégrateurs souhaitant étoffer leur gamme avec des applications mobiles. Ils pourraient alors vendre directement notre application standard ou nous faire réaliser en sous-traitance des adaptations spécifiques pour leur client."

Nom: i-Commotion, [www.i-commotion.be]Siège: HasseltFondation: mars 2005Effectifs: 11 personnesInvestissements et/ou subsides:- Capital propre au départ- Injection de capital de 500.000 EUR de la part de LRM

Nos partenaires