Les boules de Noël

24/09/10 à 14:56 - Mise à jour à 14:56

Source: Datanews

Lorsque je pénétrai dans le bureau de Jo et Pol en 1988, je découvris, admiratif, les boules de Noël chantantes. Des boules qui intégraient la technologie vocale.

Les boules de Noël

Lorsque je pénétrai dans le bureau de Jo et Pol en 1988, je découvris, admiratif, les boules de Noël chantantes. Des boules qui intégraient la technologie vocale. Et si l'on se dirigeait vers les cadeaux déposés sous le sapin pour le 24 décembre, une voix inquiétante martelait qu'il était encore trop tôt. Mais le soir de Noël, les boules se mettaient à chanter quand on s'en rapprochait. Voilà qui devait bien faire rire Jo et Pol. C'était le début de Lernout & Hauspie, le long de la chaussée d'Ypres. J'ai d'ailleurs toujours trouvé quelque peu étrange ce rapport entre la Flandre Occidentale et la technologie vocale. Mais Jo et Pol, très motivés, ont battu la campagne, ont entraîné des notables et des politiciens dans leur sillage et ont créé un magnifique immeuble en forme d'oreille à Ypres.

Leur technologie vocale a souvent eu des ratés, en témoignait l'échec d'innombrables démos, mais après plus de dix années de galère, la consécration. Jo et Pol se laissèrent alors emporter par la bulle internet: il fallait très vite s'agrandir car bigger is better. Mais jamais pour autant, je ne les aurais soupçonnés de soif du pouvoir, d'enrichissement personnel ou de fraude... La Justice a fait son travail en les condamnant à 5 ans de prison, mais ils ne doivent pas être les seuls. Le reviseur d'entreprise KPMG ne peut pas non plus s'en tirer comme si de rien n'était. Soit il était ignorant et donc incroyablement incompétent, ce dont j'ose douter car Tony Mary en était quand même l'un des directeurs, soit il était bien au courant et est donc aussi un fraudeur. Et Dexia a aussi sa part de responsabilité. Le fait que les actionnaires de Lernout & Hauspie soient les grands perdants ne me touche pas, car jouer en Bourse implique une prise de risque. En outre, ils n'auraient pas dû se saisir si vite et si avidement des cadeaux alléchants. Une boule de Noël aurait dû les réprimander.

En savoir plus sur:

Nos partenaires