La startup anversoise Avantida ouvre une filiale en Pologne

19/03/15 à 13:14 - Mise à jour à 13:14

Source: Datanews

Avantida, une startup anversoise qui développe des applications pour le secteur portuaire, a implanté une nouvelle antenne à l'étranger. L'éditeur de software occupe cinq personnes dans son nouveau bureau installé dans la ville polonaise de Cracovie.

La startup anversoise Avantida ouvre une filiale en Pologne

Luc de Clerk. © web

Avantida développe des logiciels pour le secteur logistique, notamment pour planifier la réutilisation de containers. Les transporteurs peuvent ainsi vérifier en ligne si du fret doit être chargé à proximité de la destination initiale, afin de ne pas rentrer à vide au port. Grâce à l'application reUse, plus de quatre millions de kilomètres ont déjà été épargnés par 1.500 transporteurs.

Pour sa part, eGate permet aux entreprises de transport de véhiculer des containers sans documents de transit vers l'hinterland, alors qu'avec eCoreor, il est possible de générer des codes pin pour sécuriser les containers.

Avantida a ouvert ses portes fin 2012, et ses logiciels sont aujourd'hui utilisés par 12 armateurs dans le port d'Anvers et par plus de 1.500 entreprises de transport et de logistique dans 21 pays. Toutes ces applications tournent dans le nuage et sont facturées selon le modèle 'pay-per-use'.

Trois objectifs

Les collègues en Pologne cibleront trois domaines. Les utilisateurs des applications d'Avantida recevront une assistance en anglais, allemand et polonais par le biais du service desk. Une autre tâche confiée à la nouvelle filiale est le développement de logiciels. A cette fin, l'équipe sera à court terme étendue à dix collaborateurs. Enfin, Avantida caresse aussi des ambitions commerciales en Pologne.

"Cracovie est pour nous le port ouvert sur l'Europe de l'Est", explique le CEO Luc De Clerck. "Dans la région, le transport de containers rencontre beaucoup de succès, ce qui ouvre des perspectives pour Avantida. Cette deuxième filiale est donc un premier pas vers l'internationalisation de nos services."

"En outre et avec le développement de software 'nearshore', nous pourrons également continuer d'investir plus facilement dans nos applications et clients, et de capitaliser ainsi pour l'avenir."

Le siège central, qui est aussi le centre décisionnel d'Avantida est installé près du port d'Anvers. En 2015, Avantida entend enregistrer un chiffre d'affaires de 4,5 millions d'euros, soit un doublement par rapport à l'année dernière. Dans ce but, l'entreprise envisage cette année de copier le modèle anversois dans d'autres ports maritimes européens.

En savoir plus sur:

Nos partenaires