IBM est le champion (américain) des brevets

15/01/16 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

IBM occupe pour la 23ème fois consécutive la première place au classement du nombre de brevets obtenus aux Etats-Unis. L'année dernière, Big Blue en a obtenu 7.355, dont plus de 2.000 dans les domaines de la technologie cognitive et de l'informatique dans le nuage, à l'entendre.

IBM est le champion (américain) des brevets

© Reuters

Ci-après, nous passons en revue pour vous quelques-uns des brevets obtenus par IBL l'an dernier (et leurs applications possibles).

- Des machines qui imitent le cerveau humain: les ordinateurs traditionnels sont bons en mathématiques, mais ils comprennent à peine la différence entre un arbre et un camion. Des chercheurs d'IBM ont donc développé une nouvelle sorte de processeur basé sur la structure du cerveau humain. Ils peuvent ainsi créer des applications capables d'auto-apprentissage, mais qui peuvent aussi s'adapter de manière autonome et se re-paramétrer.

- La maîtrise de l'actuelle surabondance d'informations: des tweets jusqu'aux giboulées de grêle, aujourd'hui, les ordinateurs doivent pouvoir traiter de gigantesques quantités de données, souvent en temps réel. IBM a mis au point une technologie qui permet d'identifier rapidement les tendances au départ de grandes quantités de données. Grâce à cette technologie, les entreprises pourraient identifier et prévoir les cyber-attaques.

- Une machine capable de prendre des décisions intelligentes: comment un ordinateur peut-il sur internet faire la différence entre des informations pertinentes et d'autres absurdes? Une nouvelle invention d'IBM analyse et filtre les données et décide quelle information est pertinente et fiable. Les ordinateurs cognitifs peuvent décider quelle information est la plus crédible.

- Des machines qui comprennent les émotions: dans l'histoire des ordinateurs, l'homme a toujours dû tenir compte du langage informatique spécifique. Au moyen de codes et de boutons, les gens peuvent se faire comprendre des ordinateurs. En cette ère cognitive, les machines nous écouteront toujours plus souvent et dialogueront avec nous. Le laboratoire de recherche chinois d'IBM a reçu en 2015 un brevet pour un système capable d'interpréter des termes chargés d'émotion, ce qui lui permet de communiquer de manière naturelle avec les humains.

- Des ordinateurs qui apprennent de nous: contrairement aux ordinateurs classiques, les systèmes cognitifs peuvent apprendre de leurs propres expériences. Une équipe a développé une technologie qui comprend la langue sur base de son interaction avec les humains. Les ordinateurs peuvent ainsi savoir s'ils sont en train de communiquer avec des gens ou avec d'autres machines. Une application possible est un site web vendant des tickets pour des événements. Grâce à la technologie cognitive, les sites web pourront identifier les personnes qui tentent de revendre des tickets à des prix abusifs par le biais de logiciels spécialisés.

En savoir plus sur:

Nos partenaires