I' m Watch : la montre qui téléphone

08/06/11 à 07:54 - Mise à jour à 07:54

Source: Datanews

Equipée d'Android, I'm Watch peut aussi piloter l'iPhone.

C'est loin d'être la première et ce ne sera sans doute pas la dernière montre à tenter de nous faire passer pour un fou qui parle à sa montre en rue, comme si vous étiez juste sorti d'une série de science-fiction. S'il y a quelques années encore, certains modèles étaient des téléphones mobiles à part entière, on se dirige de plus en plus vers des montres qui se contentent d'utiliser un smartphone que l'on garde en poche. Un phénomène que l'on doit à l'évolution technologique mais aussi surtout au fait que peu d'utilisateurs soient prêts à se séparer de leur téléphone.


I'm Watch est donc une montre qui se connecte aux smartphones afin de déporter quelques unes de ses fonctionnalités, permettant ainsi de ne pas devoir manipuler son téléphoner à chaque appel ou message. Elle est équipée d'Android mais, le constructeur prend bien soin de préciser qu'elle sera compatible avec l'iPhone.


Outre l'affichage de l'heure en numérique et analogique, la montre permet aussi de recevoir et donner des appels. Elle est capable d'utiliser le répertoire du téléphone avec lequel elle est couplée afin de parcourir une liste de contacts. Les SMS, les MMS et les emails sont aussi envoyés vers la montre dès qu'ils sont reçus et donc, si vous pensiez être un peu plus discret pendant une réunion en manipulant moins votre téléphone, vous donnerez juste l'impression de regarder l'heure à tout bout de champ.


La météo, Facebook, Twitter et Foursquare pourront aussi communiquer avec la montre qui pourra également afficher vos photos et diffuser votre musique. A voir ce qui est le plus pratique : brancher ses écouteur sur son smartphone ou sur cette montre. Le constructeur promet également la disponibilité d'un App Store propre à I'm Watch pour y ajouter encore plus de fonctionnalités dans le futur. Une alerte en cas de trop grand éloignement entre la montre et le téléphone serait déjà une très bonne idée.


Annoncée pour ce mois de juin 2011 au prix de 250 ¤, les visuels disponibles à la presse laissent tout de même planer le doute sur une sortie si rapprochée. A voir donc.


Alexandre Delie

En savoir plus sur:

Nos partenaires