CIO of the Year: qu'est devenu le lauréat de 2008?

25/08/17 à 14:00 - Mise à jour à 28/08/17 à 10:00

Source: Datanews

A l'occasion de la 10ème de la compétition CIO of the Year, Data News se souvient de ses précédents lauréats. Qu'a donc représenté cette récompense pour leur carrière, comment ont-ils vu la fonction de CIO évoluer au fil des ans et que nous réserve l'avenir? Freddy Van den Wyngaert, ex-CIO d' Agfa et lauréat en 2008, essuie ici les plâtres.

CIO of the Year: qu'est devenu le lauréat de 2008?

www.datanews.be/cio © DN

La récompense de CIO of the Year en 2008 représenta un plus sur deux niveaux pour Freddy Van den Wyngaert. Elle couronna d'abord toute une équipe. "En 2006, nous avons démarré la transformation de l'entreprise, qui généra finalement en 2007 trois groupes d'activités: Agfa Healthcare, Agfa Graphics et Agfa Specialty Products", explique-t-il. "Cette transformation coïncida avec l'introduction de nouvelles technologies et de nouveaux modèles commerciaux." Et sur un plan personnel, la récompense représenta une revalorisation de la fonction de CIO. "L'importance du CIO au sein de l'entreprise s'est amplifiée. A l'époque, il était assez rare qu'un CIO prenne part à ce genre de transformation."

D'une focalisation interne vers une focalisation externe

La fonction de CIO a fortement évolué au fil des ans. Freddy Van den Wyngaert passe en revue ces changements sur base des 3 C. "Le premier C est celui de 'customer'", explique-t-il. "Avant, les clients des CIO se trouvaient surtout en interne, mais au fil du temps, le CIO a sans cesse fourni davantage de services numériques à des clients externes." Cela signifie aussi que le CIO et son équipe doivent développer de nouvelles compétences. L'équipe est non seulement au courant des plus récentes technologies, mais possède aussi des aptitudes humaines (soft skills) pour communiquer avec les clients externes par exemple. Le C suivant est celui de 'cash'.

Partager

Le CIO va aujourd'hui générer du cash en vendant des services numériques à des clients externes.

"Alors que les réductions de coût étaient à l'époque le moteur principal - pensons à la crise bancaire de 2008 -, le CIO va aujourd'hui générer du cash en vendant des services numériques à des clients externes." Suite aux normes de qualité ISO 27000, les règles en matière de mise en conformité ont aussi fortement changé, et la certification de l'équipe IT est à présent un must. Le dernier C est celui de 'change', qui est très important pour Freddy Van den Wyngaert. "Il y a dix ans, nous évoquions des changements au sein de l'entreprise, par exemple en scindant des départements. A présent, les changements proviennent surtout de l'extérieur en constituant des co-entreprises (joint ventures), et les firmes aboutissent davantage dans un écosystème. Le CIO est ici un personnage-clé en tant qu'agent du changement et ce, non seulement sur le plan technologique qu'au niveau business."

Freddy Van den Wyngaert (CIO of the Year 2008).

Freddy Van den Wyngaert (CIO of the Year 2008). © Jan Locus/DN

Davantage de responsabilités

A l'avenir, les CIO s'occuperont de plus en plus de ces processus de changement avec des services numériques. Il y voit deux évolutions. "Soit le CIO assumera davantage de responsabilités dans le contexte actuel - par exemple les services partagés -, soit il évoluera pour exercer la fonction de CEO ou de COO. Dans les banques et les institutions financières, le CIO se chargera par exemple des opérations, parce qu'elles se baseront en grande partie sur la technologie et les systèmes IT. Il s'agit là d'un choix que le CIO devra faire. Il y aura donc assez de possibilités."

Freddy Van den Wyngaert

C'est en 2000 que Freddy Van den Wyngaert a rejoint Agfa en qualité de 'global IT-director'. Sept ans plus tard, il devenait CIO d'Agfa HealthCare et dirigea conjointement avec les équipes Agfa HealthCare et Global Agfa Business la transition de l'analogique vers le numérique. En 2009, le CIO qu'il était du groupe Alfa, faisait rapport au CEO. Caroline Van Rompuy succéda à Van den Wyngaert au poste de CIO en janvier 2017. Il est encore et toujours actif à temps partiel dans l'entreprise en tant que conseiller en projets de numérisation. Il supporte aussi le fonctionnement du réseau belge des CIO, de même que le CIOforum Belgian Business et le réseau européen des CIO (EuroCIO).

CIO of the Year 2017: enregistrez-vous maintenant et soyez des nôtres le 25 octobre!

Le 25/10, Data News élira pour la dixième fois consécutive le CIO of the Year. En outre, nous couronnerons pour la 25ème fois des projets ICT innovants. Il n'est pas encore trop tard pour participer au concours. Vous trouverez toutes les informations sur www.datanews.be/cio. Vous pouvez également vous enregistrer via ce site web pour être présent le 25 octobre et prendre part à l'élection du CIO of the Year 2017.

Nos partenaires