YouTube a revu à la baisse des compteurs gonflés de labels discographiques

28/12/12 à 12:10 - Mise à jour à 12:10

Source: Datanews

YouTube a reculé les compteurs de plusieurs formes de disques et d'artistes qui auraient gonflé artificiellement le nombre de visionnements de leurs vidéos. Il s'agit entre autres d'Universal Music, Sony Music et Britney Spears.

YouTube a revu à la baisse des compteurs gonflés de labels discographiques

Le site web vidéo YouTube a reculé les compteurs de plusieurs formes de disques et d'artistes qui auraient gonflé artificiellement le nombre de visionnements de leurs vidéos. Voilà ce qu'ont annoncé des sites spécialisés hier jeudi. Il s'agit entre autres d'Universal Music, Sony Music et Britney Spears.

Quiconque poste des vidéos sur YouTube, n'est pas autorisé à utiliser des robots pour obtenir davantage de visionnements que le nombre de fois que ces vidéos ont été réellement regardées. Ces 'views' génèrent en effet aussi de la publicité.

Le compteur d'Universal Music a donc perdu 1 milliard de visionnement ('views') et se retrouve donc désormais à 5,9 milliards. Sony Music a reculé de 99 pour cent à 120 millions de 'views'. Un compteur non officiel de Britney Spears a été forcé d'annuler 463 millions de visionnements pour en revenir à 207 millions.

L'on est curieux de savoir si le record sur YouTube détenu par le Gangnam Style de Psy - un produit de l'écurie Universal - sera ainsi mis en danger...

Belga/MI

En savoir plus sur:

Nos partenaires