Webdiv paralysée par l'affluence des demandes de plaques d'immatriculation

17/11/10 à 12:09 - Mise à jour à 12:09

Source: Datanews

Hier, la Belgique a été l'un des premiers pays européens à introduire la nouvelle plaque d'immatriculation. Pas moins de 9.000 Belges ont commandé la plaque d'immatriculation européenne via l'application en ligne Webdiv.

Webdiv paralysée par l'affluence des demandes de plaques d'immatriculation

© Belga

Hier, la Belgique a été l'un des premiers pays européens à introduire la nouvelle plaque d'immatriculation. Pas moins de 9.000 Belges ont commandé la plaque d'immatriculation européenne via l'application en ligne Webdiv. L'application a été paralysée pendant quelque temps à cause de l'affluence.

Entre 11H et 13H30, le système a été complètement paralysé, indique le journal Het Belang van Limburg. "Hier matin, l'on a observé ici un débit de l'ordre de vingt demandes à la minute", déclare Thomas De Spiegelaere du SPF Mobilité.

L'assureur Ethias, qui envoie chaque année 73.000 formulaires d'inscription via Webdiv, a dû faire face aux problèmes créés par le plantage du système. "Il y avait pas mal d'interférences dans le système", explique Dries Olemans, le porte-parole. "Il se peut que les clients doivent cette fois attendre un peu plus longtemps leur plaque d'immatriculation."

Au cours d'un jour ouvrable normal, ce sont environ 6.000 plaques d'immatriculation qui sont commandées.

Source: Belga

Nos partenaires