VMware revend vCloud Air

05/04/17 à 13:41 - Mise à jour à 13:41

Le spécialiste français de centres de données dans le nuage et fournisseur de services OVH rachète pour un montant non précisé la division vCloud Air de VMware. Les deux parties affirment vouloir ainsi collaborer plus étroitement, notamment dans le domaine des Software Defined Data Centers (SDDC).

VMware revend vCloud Air

Pat Gelsinger, CEO VMware © .

Ce rachat devrait être entériné au deuxième trimestre. Avec sa gamme de nuages hybrides, OVH dessert plus d'1 million de clients. Ses services sont proposés au départ de pas moins de 260.000 serveurs. La division s'appellera désormais vCloud Air "powered by OVH".

OpenStack et AWS

Pat Gelsinger, CEO de VMware, est enthousiaste à propos d'une collaboration étroite avec OVH. VMware, qui fait partie de Dell Technologies, a enregistré en 2016 une hausse de son chiffre d'affaires de 9 pour cent à 2,03 milliards de dollars. Pour VMware et Dell, il y a aussi des opportunités de croissance chez OpenStack, mais aussi chez Amazon Web Services (AWS) qui utilise la technologie de VMware et les services Dell EMC Virtustream.

VMware vCloud Air est un concurrent d'AWS. VMware envisage davantage d'opportunités dans une collaboration avec AWS plutôt que concurrencer celle-ci, ce qui explique la revente. VMware dispose aujourd'hui d'un réseau de 4.400 fournisseurs de services vCloud Air, qui affrontent notamment Amazon Web Services et Microsoft Azure. OVH possède elle-même quelque 260.000 serveurs disséminés dans 20 centres de données dans 17 pays.

En collaboration avec Dutch IT-Channel.

Nos partenaires