VisionWare en faillite

14/04/11 à 11:15 - Mise à jour à 11:15

Source: Datanews

La jeune entreprise courtraisienne VisionWare, spécialisée dans les souvenirs vidéo pour parcs d'attractions, a été déclarée en faillite fin février par le tribunal de commerce de Courtrai. "Il y avait des questions quant à la faisabilité commerciale de notre concept", déclare le fondateur et CEO, Wesley Lorrez.

VisionWare en faillite

La jeune entreprise courtraisienne VisionWare, spécialisée dans les souvenirs vidéo pour parcs d'attractions, a été déclarée en faillite fin février par le tribunal de commerce de Courtrai. "Il y avait des questions quant à la faisabilité commerciale de notre concept", déclare le fondateur et CEO, Wesley Lorrez.

Visionware développait une technologie de détection visuelle. Avec le produit StarringYou, l'entreprise entendait offrir une réponse vidéo au bon vieux concept de la photo-souvenir qu'on achète après une partie de... rollercoaster.

"Lors du pilote dans le Boudewijn Seapark en 2009, nous avions encore vendu 5 à 6% de nos films, explique Lorrez. Mais un an plus tard, à Bobbejaanland et Plopsaland, l'on était retombé à 2%. Ce n'était plus rentable." Dans ces deux derniers parcs d'attractions, VisionWare se vit aussi concurrencer par les photos-souvenirs existantes pour d'autres attractions. "Nous n'en avions pas suffisamment tenu compte", ajoute Lorrez.

L'entreprise avait bénéficié d'un apport de fonds de 500.000 EUR, provenant notamment de Patrick Vandewalle, l'ex-patron d'Econocom. "Le curateur tente à présent de vendre notre technologie. Mais quelle est encore sa valeur, si plus personne ne la soutient?" Il y eut bien de l'intérêt de la part du concurrent britannique de VisionWare, PicSolve, mais sans grand résultat. Lorrez lui-même ne sait pas encore s'il va poursuivre avec cette technologie. "Il faudrait alors et avant tout un nouveau concept commercial."

Entre-temps, Lorrez s'est déjà lancé dans un autre projet: Scribi, de la peinture qui permet de transformer un mur en un tableau blanc. "Idéal pour les espaces créatifs. Nous avons entre autres des contacts avec Woestijnvis."

En savoir plus sur:

Nos partenaires