Vers un retour en force des fondateurs de Skype?

05/11/09 à 10:40 - Mise à jour à 10:39

Source: Datanews

C'est cette semaine encore que doit être tranché le noeud gordien, si on peut appeler ainsi la vente de la filiale d'eBay, Skype. Ses fondateurs, Niklas Zennström et Janus Friis, devraient regagner beaucoup d'influence dans leur ex-entreprise.

C'est cette semaine encore que doit être tranché le noeud gordien, si on peut appeler ainsi la vente de la filiale d'eBay, Skype. Ses fondateurs, Niklas Zennström et Janus Friis, devraient regagner beaucoup d'influence dans leur ex-entreprise.

Pour rappel, au printemps dernier, eBay annonçait vouloir se défaire de sa filiale de téléphonie internet, Skype. Niklas Zennström et Janus Friis étaient intéressés, mais l'accord n'aboutit pas. Zennström traîna alors eBay devant le juge, parce que cette dernière avait mis la main sur le code-source de Skype. A l'époque, il était apparu qu'eBay avait bien acheté l'entreprise Skype, mais pas sa technologie (Joltid).

Outre cette affaire en justice, on assista à la formation d'une [alliance d'investisseurs], dont faisaient partie notamment le bailleur de capital-risque Index Ventures, mais aussi le fondateur de Joost.com, Mike Volpi. Résultat: ce duo fut également traîné en justice, du fait que Volpi exploitait entre autres des secrets d'entreprise de Joost, utilisés aussi par Joltid, dans le cadre de Skype.

Toutes ces affaires devraient être jugées cette semaine, à condition que Niklas Zennström et Janus Friis se voient de nouveau offrir une participation importante dans Skype et au minimum un siège d'administrateur. Il ne serait alors plus question ni d'Index Ventures ni de Volpi.

Nos partenaires