Une société d'investissements veut racheter SCO

25/10/07 à 16:00 - Mise à jour à 15:59

Source: Datanews

De manière totalement inattendue - puisqu'engluée dans des procédures juridiques et aux prises avec des problèmes de paiement -, SCO a fait savoir, mardi, au juge des faillites qu'il y a un candidat désireux de la reprendre. La société d'investissements JGD Management serait en effet prête à débourser 36 millions de dollars pour acquérir les restes d'Unix.

De manière totalement inattendue - puisqu'engluée dans des procédures juridiques et aux prises avec des problèmes de paiement -, SCO a fait savoir, mardi, au juge des faillites qu'il y a un candidat désireux de la reprendre. La société d'investissements JGD Management serait en effet prête à débourser 36 millions de dollars pour acquérir les restes d'Unix.

La situation est à tout le moins surréaliste: qui souhaiterait en effet racheter une entreprise qui est en train de rendre son dernier souffle en raison de difficultés financière et qui est de plus impliquée dans un combat juridique avec des géants comme IBM et Novell? Poser la question, c'est y répondre, puisque l'illustre société d'investissements JGD Management serait prête à mettre 36 millions de dollars sur la table et à prendre à sa charge les coûteuses procédures juridiques. Le juge des faillites a à présent jusqu'au 9 novembre pour décider si l'offre de rachat est retenue.

On ne sait par ailleurs pas du tout pourquoi le groupe s'intéresse à SCO et ce qu'il souhaite exactement faire avec le 'mobilier Unix' de SCO. Sur internet, des rumeurs font déjà état de connexions entre le groupe et Microsoft. Mais tout cela est à prendre avec toutes les réserves d'usage...

Nos partenaires