Une plainte américaine groupée contre l'approche 'privacy' de Google

23/03/12 à 10:41 - Mise à jour à 10:41

Source: Datanews

Plusieurs utilisateurs américains des services du géant internet Google ont déposé une plainte contre les nouvelles règles en matière de respect de la vie privée appliquées par l'entreprise.

Une plainte américaine groupée contre l'approche 'privacy' de Google

Plusieurs utilisateurs américains des services du géant internet Google ont déposé une plainte contre les nouvelles règles en matière de respect de la vie privée appliquées par l'entreprise.

Trois utilisateurs ont intenté auprès du tribunal de New York un procès de type 'class action', auquel d'autres peuvent se joindre. Leurs droits sont transgressés, estiment-ils, du fait que leurs données personnelles sont combinées dans les différents services de l'entreprise. Une plainte similaire a été déposée par deux utilisateurs auprès du tribunal de San Jose.

Le litige trouve son origine dans la nouvelle politique en matière de confidentialité appliquée par Google. Depuis le 1er mars, l'entreprise internet a fusionné les politiques de confidentialité de plus de 60 services. Selon la plainte déposée à New Yorks, les droits des utilisateurs sont transgressés suite à la combinaison des données du service e-mail Gmail ou du réseau social de Google et à leur exploitation à des fins publicitaires. Pour les plaignants, la nouvelle politique en matière de confidentialité enfreint aussi la précédente. Ils exigent donc un dédommagement.

Un porte-parole de l'entreprise a refusé tout commentaire au journal LA Times, mais sur un article de blog, Google avait déjà explicité les raisons de sa nouvelle politique 'privacy'. L'entreprise de Moutain View cible "une expérience à la fois meilleure et plus intuitive pour les utilisateurs enregistrés".

Ce n'est pas la première fois que Google se trouve dans la ligne de mire à ce propos. A la demande de ses collègues européens, le contrôleur français du respect de la vie privée avait déjà examiné la matière et avait alors affirmé que les paramètres de confidentialité utilisés par Google contrevenaient au droit européen.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires