Une fraude ICT possible chez Eurojust à La Haye

01/06/11 à 12:17 - Mise à jour à 12:17

Source: Datanews

Le bureau antifraude européen OLAF a entamé une enquête sur une fraude éventuelle chez Eurojust, un organisme qui résulte d'un accord de collaboration européen en matière de justice et qui est établi à La Haye, aux Pays-Bas.

Une fraude ICT possible chez Eurojust à La Haye

Le bureau antifraude européen OLAF a entamé une enquête sur une fraude éventuelle chez Eurojust, un organisme qui résulte d'un accord de collaboration européen en matière de justice et qui est établi à La Haye, aux Pays-Bas.

Cette information a été confirmée hier mardi par les porte-parole d'OLAF à Bruxelles et d'Eurojust à La Haye suite à un article paru dans le journal néerlandais NRC Handelsblad. L'enquête ne porte pas sur des "éléments opérationnels" chez Eurojust, qui s'occupe de lutter contre la grande criminalité transfrontalière.

Selon le journal, l'enquête vise plutôt des soupçons de fraude lors de l'acquisition d'ordinateurs et de logiciels. Un porte-parole d'Eurojust affirme que la "fraude éventuelle concerne une procédure administrative au niveau des adjudications". L'implication d'un collaborateur est examinée.

Comme l'enquête est encore en cours, OLAF ne souhaite pas donner de détails. Eurojust annonce pour sa part vouloir collaborer entièrement à cette enquête.

Source: Belga

En savoir plus sur:

Nos partenaires