Une entreprise exige le retour de 17.000 fans de Twitter

28/12/11 à 13:06 - Mise à jour à 13:06

Source: Datanews

Un ex-collaborateur du site d'actualité américain Phonedog.com est accusé par son employeur précédent d'avoir volé le compte Twitter qu'il avait lui-même lancé au sein de l'entreprise.

Une entreprise exige le retour de 17.000 fans de Twitter

Un ex-collaborateur du site d'actualité américain Phonedog.com est accusé par son employeur précédent d'avoir volé le compte Twitter qu'il avait lui-même lancé au sein de l'entreprise.

Noah Kravitz a démissionné en octobre 2010 chez Phonedog. Pendant les quatre années où il y fut actif, il rassembla sous l'appellation Phonedog_Noah 17.000 fans sur Twitter. Lors de son départ, Phonedog lui demanda de céder le compte, mais Kravitz refusa. Il en changea simplement le nom en Noahkravitz et conserva donc les 17.000 fans.

Propriété

Quelques mois plus tard, l'ex-employeur de Kravitz porta plainte contre lui, en affirmant avoir été préjudicié par la perte des fans.

"L'argent et le travail que Phonedog a investis dans les fans, et la visibilité de la marque sur les médias sociaux sont substantiels et sont considérés comme propriété de l'entreprise", indique un communiqué du site d'informations.

Phonedog exige à présent 2,50 dollars de dédommagement par mois et par fan. Après calcul, cela fait donc 340.000 dollars (260.000 euros). L'affaire est en cours depuis le mois de juillet, et l'on attend toujours un jugement, dont on ne sait quand il tombera.

En savoir plus sur:

Nos partenaires