Une découverte archéologique semble être un ordinateur analogique complexe

06/12/06 à 00:00 - Mise à jour à 05/12/06 à 23:59

Source: Datanews

L'abaque est généralement considéré comme le précurseur de l'ordinateur. Il en va de même de certains outils astrologiques, mais une calculette vieille de deux mille ans pourrait bien en être le "père spirituel".

Des chercheurs ont examiné en profondeur le fonctionnement et l'application relativement large d'une découverte archéologique. Le Mécanisme d'Antikythera, découvert en 1901 au fond de la mer et datant entre l'an 150 et l'an 80 avant Jésus Christ, tient les scientifiques en haleine depuis des années déjà. Les plus de septante fragments faisaient à l'origine partie d'un appareil constitué de trente roues dentées assumant des fonctions astronomiques.Il semble donc qu'il s'agisse d'une variante de l'Astrolabe, un instrument astronomique qui passe pour être le précurseur du sextant. Ces cinquante dernières années, on en a toutefois tiré des conclusions complémentaires, à savoir entre autres que l'appareil d'Antikythera remplissait aussi une fonction d'agenda. Quelques roues dentées suivent en effet les mouvements du soleil et de la lune.Analyse informatiqueAujourd'hui, grâce à un examen aux rayons X et à une analyse et à une création d'image (imaging) pilotée par ordinateur, une autre fonction bien réelle a pu être dégagée. L'instrument semble avoir été un ordinateur analogique antique et relativement complexe, très en avance sur son temps. C'est le fournisseur informatique HP et le spécialiste britannique de la radiographie X-Tek qui ont collaboré au scannage et à l'analyse détaillés des fragments.Les chercheurs des HP Labs ont à cette occasion exploité leurs techniques de réflexion brevetées pour la composition d'images, consistant en l'exposition d'un scan unique à partir de cinquante points positionnés de manière aléatoire. Un programme spécial permet ensuite de créer une image complète et animée.Ces techniques ont permis de découvrir deux fois plus de marques que celles qui étaient précédemment visibles. A l'intérieur de quelques composants compressés, on a même trouvé des instructions relatives au but et à l'utilisation du mécanisme.Le Mécanisme d'Antikythera est l'appareil le plus complexe jamais découvert dans l'antiquité, même si certains écrits grecs et arabes avaient déjà fait référence à des mécanismes complexes équipés de roues dentées. Ce niveau de complexité n'a été égalé que mille ans plus tard par des fabricants d'horloges européens du Moyen-Age.

Nos partenaires