Une campagne de promotion destinée à stimuler la déposition électronique à la police

15/01/08 à 08:00 - Mise à jour à 07:59

Source: Datanews

La police fédérale lance une campagne d'information à grande échelle afin de mieux faire connaître la déposition électronique auprès de la police des petits délits. La déclaration électronique ne représente aujourd'hui que quelques pour cent.

La police fédérale lance une campagne d'information à grande échelle afin de mieux faire connaître la déposition électronique auprès de la police des petits délits. La déclaration électronique ne représente aujourd'hui que quelques pour cent.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Standaard. Depuis le 7 juin 2007, les citoyens peuvent signaler de petits délits au moyen d'une déposition en ligne dans l'ensemble des 196 zones de police. Des chiffres récents de la police fédérale, il apparaît que l'e-guichet ne rencontre guère de succès après être passé par une phase de lancement. Le semestre dernier, seuls trois vols dans des magasins sur mille ont en effet été déclarés via le guichet électronique de la police. Pour les vols de bicyclettes et les actes de vandalisme, les dépositions électroniques n'ont représenté que deux pour cent.

Pourtant, le ministre de l'Intérieur, Patrick Dewael (Open VLD), continue à croire dans ce projet. "Je reste convaincu du bien-fondé et de la plus-value de ce système de déposition", déclare-t-il. Dewael attribue ce succès plus que mitigé à l'ignorance de l'existence du guichet de police électronique de la part du grand public. Voilà qui explique le lancement de la campagne d'information à grande échelle. La police fédérale a réalisé dans sa propre imprimerie 250.000 dépliants et 25.000 posters en vue de faire mieux connaître l'e-guichet. Elle distribuera aussi 15.000 stylos à bille portant le logo et l'adresse internet du projet.

Source: Belga

Nos partenaires