Un procès de groupe intenté contre Facebook pour une affaire de reconnaissance faciale

17/04/18 à 12:47 - Mise à jour à 12:47

Source: Datanews

Un juge américain a décidé qu'un groupe d'utilisateurs pouvait intenter un procès collectif à Facebook pour l'utilisation par celle-ci d'un logiciel de reconnaissance faciale.

Un procès de groupe intenté contre Facebook pour une affaire de reconnaissance faciale

Mark Zuckerberg © Reuters

Selon les utilisateurs, qui ont intenté ce procès le 6 avril, le logiciel en question est illégalement utilisé, puisqu'ils n'ont pas donné leur autorisation pour ce faire.

La reconnaissance faciale est utilisée dans ce qu'on appelle le 'tagging' de personnes dans des photos. En recourant à ce logiciel, Facebook peut faire des suggestions aux personnes se trouvant sur les photos. Cette pratique est interdite en Europe depuis 2012 et selon les utilisateurs américains qui ont intenté le procès, Facebook enfreint aussi la loi aux Etats-Unis.

Facebook se trouve actuellement confrontée à un scandale du fait que l'entreprise Cambridge Analytica a obtenu via le réseau social les données de 87 millions d'utilisateurs dans le monde. Ces données ont été exploitées notamment pour envoyer de manière ciblée des messages à caractère politique à l'occasion des élections présidentielles américaines de 2016. Le CEO de Facebook, Mark Zuckerberg, a été à ce propos auditionné deux jours durant la semaine dernière devant la chambre des représentants américaine. (ANP)

Nos partenaires