'Un ordinateur l'emporte pour la première fois sur l'homme en reconnaissance de photos'

16/02/15 à 14:12 - Mise à jour à 14:12

Microsoft se targue d'avoir développé le premier ordinateur qui 'fait mieux que l'homme' dans la reconnaissance d'illustrations.

'Un ordinateur l'emporte pour la première fois sur l'homme en reconnaissance de photos'

© iStock

De tests étendus avec des personnes et la banque d'images standardisée ImageNet, l'on apprend que les gens reconnaissent les objets de la banque de données avec une marge d'erreur de 5,1 pour cent.

Apprentissage approfondi

L'algorithme développé par Microsoft atteint à présent une marge d'erreur de 4,94 pour cent, selon un article scientifique publié par la Cornell University.

Pour le développement de l'algorithme, l'on a utilisé la technique 'deep learning' de Microsoft, une application d'intelligence artificielle que Microsoft propose également aux clients dans le nuage.

Un mouton n'est pas une vache

Les chercheurs font cependant observer que le système commet encore et toujours des erreurs sur des illustrations qui ne causent pas le moindre problème à l'homme. 'Les gens n'éprouvent aucune difficulté à distinguer un mouton d'une vache', explique Jian Sun, l'un des auteurs de l'article scientifique, sur son blog. 'Mais lorsqu'il s'agit de différencier les races de mouton, l'ordinateur fait nettement mieux que l'homme. Il est en effet 'entraîné' à repérer les détails, textures, formes et le contexte des objets photographiés. Il en résulte qu'il détecte des choses qui passent inaperçues pour l'homme.'

Baidu et Google

Jusqu'à présent, le géant internet chinois Baidu revendiquait le score plus élevé en la matière avec une marge d'erreur de 5,98, une annonce qui remonte à moins d'un mois.

En 2014, des chercheurs de Google avaient utilisé un test comparable à celui des chercheurs de Microsoft et avaient alors atteint une marge d'erreur de 6,66 pour cent.

Source: Automatiseringgids

Nos partenaires