Un logiciel de caisse permettrait aux pharmaciens de tricher

01/06/11 à 12:24 - Mise à jour à 12:24

Source: Datanews

Le parquet de Dendermonde (Termonde) enquête sur une fraude à grande échelle touchant des centaines, voir plus de mille pharmaciens dans toute la Flandre. Ceux-ci auraient magouillé les prix en utilisant le logiciel de caisse de l'entreprise Farmad de Sint-Niklaas.

Un logiciel de caisse permettrait aux pharmaciens de tricher

Le parquet de Dendermonde (Termonde) enquête sur une fraude à grande échelle touchant des centaines, voir plus de mille pharmaciens dans toute la Flandre. Ceux-ci auraient magouillé les prix en utilisant le logiciel de caisse de l'entreprise Farmad de Sint-Niklaas.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal Het Laatste Nieuws. Les pharmaciens auraient avec ce logiciel facturé à leurs clients des montants plus élevés que ceux qu'ils auraient déclarés aux impôts et à la TVA. Il s'agirait en l'occurrence de ce qu'on appelle les produits 'OTC' ("over the counter") qui ne sont pas repris comme des médicaments, à l'instar des crèmes solaires, etc.

En tout, la fraude fiscale serait de 2 millions d'euros au minimum. Il est possible que cette affaire concerne plus de 1.000 pharmacies. La Flandre compte quasiment 3.000 pharmacies, et Farmad même déclare que plus de 1.300 d'entre elles sont équipées de son logiciel.

Ce lundi et ce mardi, des perquisitions ont été effectuées à Sint-Niklaas et à Anvers notamment. Six personnes en tout ont été interpelées, avant d'être relâchées après audition. Le parquet de Termonde ne souhaite pas donner davantage d'explications, mais indique qu'un expert financier a été désigné dans cette affaire. A l'Association pharmaceutique belge APB, l'on dit "ne pas être au courant".

En savoir plus sur:

Nos partenaires