Un entrepreneur Bruxellois recueille trois millions pour FrontBack

31/10/13 à 09:36 - Mise à jour à 09:36

Source: Datanews

L'entrepreneur belge Frédéric Della Faille a, avec son appli photos FrontBack, recueilli trois millions de dollars auprès de quelques capital-risqueurs et business angels américains.

Un entrepreneur Bruxellois recueille trois millions pour FrontBack

L'entrepreneur belge Frédéric Della Faille a, avec son appli photos FrontBack, recueilli trois millions de dollars auprès de quelques capital-risqueurs et business angels américains.

FrontBack est une application pour appareil iOS qui combine 2 photos prises simultanément et qui les superpose: ce que l'utilisateur photographie, évidemment, mais aussi une photo de la personne qui effectue la prise de vue. Autrement dit, l'appli utilise les deux appareils photo sur les appareils iOS (à l'avant et à l'arrière) et superpose les deux photos, après quoi elles peuvent être partagées via Facebook, Twitter, Instagram et, depuis peu aussi, Tumblr, par mail et SMS.

Le Belge Frédéric Della Faille émigré à New York a imaginé FrontBack, alors qu'il prenait une photo du paysage du haut d'un gratte-ciel de Big Apple, puis une autre de lui-même l'instant d'après. "Ensuite, j'ai partagé les prises de vue avec les hashtags #frond et #back, et voilà comment m'est venue l'idée de l'appli", a-t-il récemment expliqué à Data News.

Entre-temps, Jack Dorsey, Ashton Kutcher, Elio Di Rupo et plus de 300.000 autres personnes ont déjà téléchargé l'appli et lui ont ainsi donné pas mal de notoriété. Ces supports ont fait en sorte que des médias américains tels TechCrunch évoquent à son égard le prochain Instagram.

Ce même TechCrunch a à présent aussi appris que Della Faille & co. ont récolté pas moins de trois millions de dollars auprès de quelques capital-risqueurs et business angels new-yorkais et californiens. Frédéric Della Faille aurait même rejeté une offre de rachat de la part de Twitter, toujours selon le site faisant autorité.

Même si le Bruxellois ne souhaite pas confirmer le montant, il précise quand même que Lerer Ventures, Index Ventures et SV Angel sont entrés dans le capital, outre Michael Arrington, le fondateur de TechCrunch, Chris Howard de Fuel Capital, Michael Birch, Charlie Cheever et Harj Taggar d'Initialized Capital.

En 2012, Della Faille avait déjà récolté 910.000 dollars lors d'une phase de capitalisation aux Etats-Unis pour son autre projet, la plate-forme de micro-publication CheckThis.

En savoir plus sur:

Nos partenaires