Un écran à haute résolution pour l'iPad 3

21/12/11 à 12:28 - Mise à jour à 12:28

Source: Datanews

L'iPad 3 recevra un écran à haute résolution. En outre, un modèle à écran de sept pouces pourrait aussi être lancé sur le marché. Voilà ce qu'on peut lire sur le site web taïwanais Digitimes sur la base de sources au sein d'entreprises partenaires d'Apple. Les nouvelles tablettes devraient sortir en mars ou en avril prochain sur le marché.

Un écran à haute résolution pour l'iPad 3

L'iPad 3 recevra un écran à haute résolution. En outre, un modèle à écran de sept pouces pourrait aussi être lancé sur le marché. Voilà ce qu'on peut lire sur le site web taïwanais Digitimes sur la base de sources au sein d'entreprises partenaires d'Apple. Les nouvelles tablettes devraient sortir en mars ou en avril prochain sur le marché.

Pour ses écrans, Apple fait appel à des fournisseurs de hardware tels AU Optronics (AUO) et LG Display. Au sein de ces entreprises, il se murmure à présent que l'iPad 3 sera équipé d'un écran tactile offrant une résolution de 2048 x 1536 pixels.

Grâce à un tel écran, les utilisateurs pourront par exemple travailler avec de plus grandes icônes. Les développeurs auront eux une meilleure image pour la réalisation des applications. Quant aux utilisateurs professionnels, comme les médecins, ils obtiendront une meilleure image des scans.

Israël

Pour pouvoir offrir une meilleure expérience d'utilisation à ses clients, Apple ne recourt pas uniquement à de la technologie d'Extrême-Orient. Ces derniers temps, l'entreprise se montre aussi plus active en Israël. Dans ce pays, Apple construit en effet un centre de recherche et développement (r&d) pour processeurs, annonce le site web israélien Globes.

Les nouveaux processeurs devraient permettre une meilleure disponibilité d'applications sur l'iPad d'Apple. L'entreprise de feu Steve Jobs souhaiterait également acheter de la technologie israélienne. C'est ainsi que le géant a jeté son dévolu sur le fabricant de SSD Anobit.

Jusqu'à présent, Apple investit relativement peu dans la recherche et le développement. En 2010, elle n'y a consacré que 2 pour cent de son chiffre d'affaires.

En savoir plus sur:

Nos partenaires