Un chien reçoit une patte artificielle issue d'une imprimante 3D

02/02/16 à 13:36 - Mise à jour à 13:36

Romina, âgé de six ans, est le premier chien à recevoir une prothèse de patte créée par une imprimante 3D au Mexique.

Un chien reçoit une patte artificielle issue d'une imprimante 3D

© .

Le chien qui provient du Brésil, avait perdu l'une de ses pattes avant suite à un accident avec une tondeuse à gazon. L'une de ses pattes arrière avait été également abîmée. A l'Universidad del Valle de Mexico, Romina est le premier chien du Mexique à recevoir une prothèse créée par une imprimante 3D.

Romina a d'abord dû faire l'objet d'un scannage 3D. C'est sur cette base que la prothèse ad hoc a été conçue, puis imprimée. Elle se compose d'éléments en silicone capables d'imiter les mouvements naturels d'une patte canine, en combinaison avec des éléments en aluminium ou en fibre de carbone. L'avantage de ces matériaux, c'est qu'ils sont à la fois légers et très robustes, afin que le chien puisse courir et sauter avec la prothèse.

Pour tous les vétérinaires

Selon les chercheurs de l'université mexicaine, les principaux atouts offerts par les prothèses imprimées en 3D sont la rapidité avec laquelle elles peuvent être produites - dans les 24 heures -, leur faible coût et leur légèreté.

L'université permet aussi aux vétérinaires, où qu'ils se trouvent dans le monde, de télécharger des fichiers 3D de prothèses pour toutes sortes d'animaux domestiques. Ces prothèses doivent alors être adaptées à la mesure de l'animal et peuvent être imprimées localement. Il en résulte que nettement plus d'animaux domestiques pourront recevoir une prothèse.

En savoir plus sur:

Nos partenaires