Triplement du nombre de caméras de surveillance en 2 ans

17/04/12 à 12:06 - Mise à jour à 12:06

Source: Datanews

La commission de la protection de la vie privée a décelé quasiment un triplement du nombre de déclarations de caméras de surveillance au cours des deux dernières années. En janvier 2010, il était encore question de 6.552 déclarations, alors qu'aujourd'hui, le compteur en est à 18.041.

Triplement du nombre de caméras de surveillance en 2 ans

La commission de la protection de la vie privée a décelé quasiment un triplement du nombre de déclarations de caméras de surveillance au cours des deux dernières années. En janvier 2010, il était encore question de 6.552 déclarations, alors qu'aujourd'hui, le compteur en est à 18.041.

Voilà ce qu'on peut lire dans le journal De Tijd. L'on relève en outre une multiplicité des lieux d'installation de ces caméras. C'est ainsi que 17.763 déclarations concernent des espaces fermés, où des dizaines de caméras peuvent être installées, comme dans des entreprises et des supermarchés. Les 278 déclarations restantes concernent des communes, où des caméras surveillent un certain nombre de rues.

Malgré le fait que depuis cinq ans, des règles spécifiques s'appliquent à l'installation et à l'utilisation de caméras de surveillance, il subsiste encore pas mal d'imprécisions et de pratiques illégales, comme il ressort d'une analyse de la commission de la protection de la vie privée. Celle-ci met dès lors en garde contre l'utilisation illicite de ce genre de caméras.

C'est ainsi que des employeurs qui installent officiellement des caméras de surveillance pour lutter contre le vol, les exploitent aussi de façon illégale pour contrôler leur personnel. Même les services de police utiliseraient parfois illégalement des caméras.

Source: Belga

Nos partenaires