Trend Micro met en garde contre des bannières malfaisantes

04/03/08 à 11:00 - Mise à jour à 10:59

Source: Datanews

Le fournisseur antivirus Trend Micro lance un avertissement quant à l'existence de bannières mal intentionnées. Comme ces bannières apparaissent aussi sur des sites web connus et très visités, le risque d'une infection au 'malware' est grand.

Le fournisseur antivirus Trend Micro lance un avertissement quant à l'existence de bannières mal intentionnées. Comme ces bannières apparaissent aussi sur des sites web connus et très visités, le risque d'une infection au 'malware' est grand.

Les bannières en question dégagent une impression de 'sûreté' car elles s'affichent sur un site web que le surfeur connaît et en qui il a confiance. Généralement, la contamination au logiciel malfaisant (malware) se fait lorsqu'on clique sur ce type de bannière, mais dans certains cas, votre PC peut déjà être infecté tout simplement lorsque vous ne faites que regarder le site...

En soi, ce genre d'attaque sur internet n'est pas une nouveauté. En 2007, Windows Live Messenger par exemple affichait involontairement dans l'écran de contacts une bannière publicitaire, par laquelle un cheval de Troie était importé. Des sites de réseautique sociale comme MySpace.com sont également de plus en plus aux prises avec des publicités contaminées.

Depuis le début de l'année, Trend Micro enregistre une augmentation du nombre de bannières infectées par du malware. Le site musical américain Rhapsody.com et le site web de voyages Expedia.com en seraient régulièrement les victimes. Mais il est possible aussi de rencontrer ces bannières sur d'autres sites web de voyages ou d'actualités. Les propriétaires des sites web en question ignorent en général les problèmes et n'interviennent donc guère. Dans de nombreux cas, les bannières en ligne sont fournies par des agences de presse ou des partenaires en publicité.

Nos partenaires