Tout dans le mème sac

01/10/03 à 00:00 - Mise à jour à 30/09/03 à 23:59

Source: Datanews

Microsoft ferme ses 'chatrooms'. Personnellement, peu m'en chaut car je n'utilise pas ces forums de discussion. Ces moyens de communication modernes ne sont plus de mon âge ...

Pour les jeunes, il s'agit toutefois d'un canal de communication qui n'est sans doute dépassé que par les SMS et qui fait clairement concurrence au téléphone. Mais voilà, les forums ouvrent la porte à certains abus et plutôt que de se poser milles questions, Microsoft a décidé de fermer la boutique, purement et simplement.Mais pourquoi de fermer que les 'chatrooms' ? Sont-elles la seule source de danger ? Et le pourriel qui infecte votre boîte à lettres électronique ? Les enfants en sont aussi victimes. Faut-il dès lors éliminer l'e-mail ? Et pourquoi pas supprimer la poste tant qu'on y est, vu le danger des fausses lettres à l'anthrax de certains originaux ? Ce serait une épine en moins dans le pied de Johan Vande Lanotte ...On ne ferme pas un canal de communication parce qu'un groupe d'utilisateurs cause des problèmes. Il faut plutôt travailler à des solutions qui minimisent les inconvénients pour les utilisateurs. A court terme, il convient effectivement de sensibiliser les jeunes au code de bonne conduite de l'internet.Par ailleurs, il ne fut plus éviter le débat sur l'identité de l'internaute. Des systèmes d'identification 'inviolables' diminueraient l'usage de l'internet à des fins obscènes, mais offriraient également des avantages commerciaux, par exemple en matière de gestion des droits d'auteur (qui envoie des fichiers MP3 illégaux, pirate des logiciels, etc ?).Bref, une identification efficace peut rapporter de l'argent. Mais sans enfreindre le droit à la vie privée de l'internaute.Un système d'identification fort pour le World Wide Web ? Mission impossible ou contradictio in terminisrépondront certains. Une absolue nécessité, pensent d'autres. La discussion n'est pas nouvelle, mais elle permettrait d'éviter des solutions aussi radicales que de fermer complètement un espace de discussion. Mais peut-être que Microsoft souhaite tout simplement pousser sa technologie instant messaging?

Nos partenaires