Tous les bus rouleront bientôt à l'électricité à Shenzhen

13/11/17 à 13:17 - Mise à jour à 13:17

Encore un peu de patience, et tous les autobus se déplaceront à l'électricité dans les rues de la méga-cité chinoise Shenzhen. Celle-ci sera alors la première ville au monde où l'ensemble du parc autobus roulera de cette manière.

Tous les bus rouleront bientôt à l'électricité à Shenzhen

© Proterra

Shenzhen avait déjà annoncé que ses autobus rouleraient à l'électricité d'ici la fin 2017. Cet objectif pourrait être atteint d'ici quelques semaines. Quatorze mille autobus y roulent déjà à l'électricité. Il subsiste encore quelques centaines d'autobus à moteur diesel, mais la ville va les supprimer dans les semaines à venir.

La ville de Shenzhen compte onze millions d'habitants, autant qu'en Belgique donc. La plupart des autobus roulant dans Shenzhen sont fabriqués par l'entreprise chinoise BYD, le plus grand constructeur de bus électriques au monde. On trouve aujourd'hui des autobus de BYD dans cinquante pays, dont la Belgique.

Les autobus électriques en Europe

Les autobus électriques sont également prisés en Europe. D'ici 2020, plus d'un autobus sur vingt roulera à l'électricité sur notre continent, comme il ressortait fin de l'année dernière déjà d'un rapport du Zero Emission Urban Bus System Project.

Les transports publics néerlandais prennent ici les devants: ils disposent déjà de cent autobus électriques en circulation et d'ici deux ans, ils devraient être trois cents. Chez nous, les premiers autobus entièrement électriques ne devraient pas circuler dans les rues avant fin 2019.

En 2015, 173.000 autobus électriques étaient en circulation dans le monde. La Chine était le numéro un absolu avec 170.000, ce qui représentait plus de 98,3 pour cent du nombre mondial. L'Europe suivait l'Asie avec plus de 1.300 autobus qui roulaient à l'époque déjà ou faisaient l'objet de commandes.

En savoir plus sur:

Nos partenaires