Telenet se lance dans la télévision mobile

25/02/08 à 11:30 - Mise à jour à 11:29

Source: Datanews

Duco Sickinghe, CEO de Telenet, envisage pas mal de perspectives dans la télévision mobile, a-t-il déclaré dans une interview accordée au journal De Tijd. Après la TV analogique et numérique, PCTV et GarageTV, voici donc que Telenet va se lancer dans la prochaine mode: la télévision mobile.

Duco Sickinghe, CEO de Telenet, envisage pas mal de perspectives dans la télévision mobile, a-t-il déclaré dans une interview accordée au journal De Tijd. Après la TV analogique et numérique, PCTV et GarageTV, voici donc que Telenet va se lancer dans la prochaine mode: la télévision mobile.

Plus tard cette année, Telenet envisage de participer aux enchères des fréquences flamandes pour la télévision mobile. "La télévision mobile est une priorité manifeste pour nous", annonce Sickinghe dans De Tijd. "Nous planchons déjà sur le projet pilote Maduf de TV mobile à Gand. Etant donné notre participation à ce projet, il va de soi que nous nous intéressons aussi aux fréquences pour la TV mobile. Nous avons en principe décidé d'examiner le dossier. Quant à la décision d'y prendre part ou non, nous la prendrons lorsque nous aurons pris connaissance des conditions d'accès aux fréquences. Il faudra voir s'il s'agit d'un 'business case' faisable ou non."

"L'une de nos compétences de base est la télévision. Nous sommes sortis de la phase de la télévision analogique pour gagner celle de la TV numérique. En outre, nous avons mis la TV sur l'internet via PCTV et le site vidéo GarageTV. Il est donc tout à fait logique que nous nous tournions aussi vers la TV mobile. Il s'agit d'une extension normale à ce que nous faisons aujourd'hui. Mais nous n'envisageons pas seulement le transfert de canaux, mais également un portail mobile associé à des signaux vidéo. La valeur n'en sera que supérieure."

Sickinghe estime aussi que Telenet doit avoir du répondant sur le marché de la convergence des services fixes et mobiles: "Sur notre marché de base, nous nous heurtons à Belgacom, un très grand concurrent qui non seulement dispose d'une gigantesque part sur le marché du fixe, mais est aussi le plus grand acteur mobile. Proximus est en outre intégrée à Belgacom. Dans les années à venir, Telenet devra aussi très attentive aux perspectives lui permettant de jouer un rôle sur ce marché de la convergence, le marché où sont regroupés les services fixes et mobiles. Aujourd'hui, il est encore un peu tôt, parce que les technologies qui doivent donner vraiment forme à la convergence, n'existent pas encore. Mon attente personnelle, c'est que ce type de choix sera nettement plus évident en 2009-2010. Dans l'industrie du câble et le monder financier, on ne sait pas encore tout à fait quelle décision prendre. Je n'exclus pas non plus que nous fassions les deux dans les années à venir: collaborer de manière poussée avec les entreprises du câble et envisager ce qu'il est possible de faire avec des partenaires mobiles."

Nos partenaires