Telenet et Proximus vont permettre la diffusion TV à leurs clients à l'étranger

08/02/18 à 13:52 - Mise à jour à 13:52

Grâce à la nouvelle réglementation européenne, Proximus et Telenet doivent autoriser leurs services de diffusion (streaming) à l'étranger aussi. La date-butoir est fixée au 1er avril de cette année.

Telenet et Proximus vont permettre la diffusion TV à leurs clients à l'étranger

© Pixabay

Proximus et Telenet permettent depuis assez longtemps déjà à leurs clients de visionner du contenu par le truchement des services Proximus TV et Yelo Play, mais provisoirement, le streaming ne pouvait se faire qu'à partir de la Belgique. Les choses vont désormais changer car en raison de la réglementation européenne en matière de ce qu'on appelle 'l'emportabilité des droits numériques', les fournisseurs belges devront à partir du 1er avril rendre leurs services disponibles dans tous les pays de l'Union européenne.

Nouvelle réglementation

Cette réglementation a en fait vu le jour en mai de l'année dernière. A partir d'avril prochain, vous pourrez utiliser sans problème à l'étranger vos abonnements en ligne sur le contenu de médias. La réglementation s'appliquera aux services de diffusion tels Netflix et Spotify, mais tout autant aux services de jeux, événements sportifs et e-livres en ligne.

L'euro-parlementaire belge Anneleen Van Bossuyt (N-VA) insiste ici sur l'importance de la nouvelle réglementation: "La problématique concerne vraiment un grand nombre de personnes: rien qu'en Flandre par exemple, plus de 600.000 personnes possèdent un abonnement à Netflix."

Yelo Play

Les nouvelles règles auront aussi des conséquences pour les fournisseurs tels Telenet et Proximus. Tout comme d'autres services d'abonnements, ils devront en effet rendre leur contenu streaming disponible à l'échelle européenne. Telenet annonce via son site web que ses clients internet et TV pourront utiliser le streaming à partir du 1er avril via Yelo Play à l'étranger et ce, même s'il y aura quelques limites.

C'est ainsi que l'utilisateur pourra paramétrer des enregistrements à partir du site web ou de l'application, mais il ne pourra les visionner que s'il utilise sa propre connexion internet fixe. Pour des raisons contractuelles, il ne pourra utiliser le streaming de films de la BBC et de FOX via son propre réseau.

Proximus TV

Proximus ne fournit actuellement encore aucune information sur son site web, mais son porte-parole Jan Margot nous a confirmé que les clients pourront à partir du 20 mars diffuser leur contenu à partir de l'UE via le site web Proximus TV: "A partir du 20 mars, donc plus d'une semaine avant Telenet, Proximus ouvrira son site web Proximus TV dans l'UE. Les utilisateurs de l'application peuvent dès à présent même diffuser du contenu via les données mobiles."

Provisoirement, on ne sait pas encore quel contenu de Proximus sera précisément disponible à l'étranger. L'entreprise télécom fournira des détails à ce sujet ultérieurement.

Gérer la consommation des données

Un élément important dont il faut tenir compte, reste encore et toujours la consommation de données mobiles. Malgré la suppression des frais d'itinérance (roaming), il convient en Europe encore et toujours de prêter attention à ne pas dépasser son volume mensuel inclus, sous peine de payer un supplément par mégaoctet consommé.

Les contenus vidéo et musical sont généralement les plus grands consommateurs. Si vous regardez par exemple une série, dont chaque épisode dure 25 minutes, vous consommez quelque 312 Mo de données mobiles. Heureusement, il y a pas mal de moyens qui permettent de limiter sa consommation de données. Primo, il est possible dans beaucoup d'applis, telles Yelo Play, de paramétrer de sorte à n'utiliser que des réseaux wifi. De plus, il vous est aussi possible de saisir votre volume de données inclus via les paramètres de votre téléphone. Ensuite, votre téléphone désactivera automatiquement la fonction des données mobiles, dès que vous dépasserez ledit volume.

Chiffres européens

Selon les experts européens, la nouvelle réglementation en matière d'emportabilité des droits numériques est une conséquence logique de la suppression des frais d'itinérance. Une enquête de l'UE révèle aussi que 64 pour cent des Européens utilisent internet pour profiter entre autres de films, de musique et de jeux.

L'enquête montre en outre que l'importance des appareils mobiles croît fortement. De plus, l'Europe avait aussi fait exécuter une étude en 2015 dans différents pays pour connaître les avis à propos de l'emportabilité des droits numériques.

Un Européen sur trois s'était déclaré en faveur d'une réglementation. Pour les personnes âgées entre 15 et 39 ans, l'importance des abonnements en ligne est plus élevée. La moitié des personnes interrogées avait indiqué que l'accessibilité des abonnements online était essentielle lors de leurs voyages en Europe.

Nos partenaires