Steve Jobs a déjà menacé Google d'une "guerre" pour lui avoir chipé du personnel

26/05/14 à 13:55 - Mise à jour à 13:55

Source: Datanews

Steve Jobs a autrefois menacé de faire la "guerre" à Google si elle n'arrêtait pas de tenter d'attirer des collaborateurs d'Apple. Ensuite, des accords avaient été trouvés en la matière, qui ont aujourd'hui une suite juridique.

Steve Jobs a déjà menacé Google d'une "guerre" pour lui avoir chipé du personnel

Les entreprises technologiques américaines Apple, Google, Intel et Adobe Systems verseront conjointement 324,5 millions de dollars (quelque 238 millions d'euros) dans le cadre d'un arrangement dans une affaire où des accords avaient été conclus en vue de ne pas engager du personnel mutuel et de comprimer les salaires. Voilà ce qui ressort de documents du tribunal de San Jose (Californie).

L'arrangement concerne plus de 64.000 collaborateurs, dont des développeurs de logiciels et des programmeurs. Ils avaient intenté un procès contre les entreprises en question, du fait que celles-ci auraient coopéré entre 2005 et 2009 en vue de ne pas exercer de pression sur leur personnel mutuel. Il en résultait que la concurrence restait limitée et que les salaires pouvaient rester à un niveau inférieur. Initialement, les travailleurs avaient réclamé une indemnisation de 3 milliards de dollars.

Steve Jobs s'en était pris à Sergey Brin de Google

Des documents, il apparaît entre autres aussi que l'ex-directeur d'Apple, Steve Jobs, s'en était pris autrefois au cofondateur de Google, Sergey Brin, pour qu'il arrête de lui... chiper des collaborateurs. Jobs l'aurait même "menacé de lui faire la guerre". (Belga/MI)

En savoir plus sur:

Nos partenaires