Start-ups: Mimesys organise des réunions virtuelles pour vous éviter tout déplacement

10/10/16 à 11:17 - Mise à jour à 11:17

Source: Datanews

Une réunion virtuelle dans un environnement 3D, qui a tout d'une réunion bien réelle. Tel est le but poursuivi par la start-up limbourgeoise Mimesys avec son logiciel. Cela ne nécessite rien de plus que quelques mini-caméras économiques de Microsoft et un casque VR tel l'Oculus Rift.

Start-ups: Mimesys organise des réunions virtuelles pour vous éviter tout déplacement

© http://www.mimesysvr.com/

Davy Loots a adoré expérimenter ces caméras 3D bon marché que l'on peut connecter à la Xbox. "J'ai commencé par filmer ma petite fille alors âgée de six ans, après quoi j'ai visionné le résultat sur un Oculus Rift: merveilleux et nettement plus agréable que la photo classique. Lorsque je regarde la vidéo à présent, je revois encore et toujours la fillette de l'époque. Voilà qui m'a incité à aller de l'avant. J'ai donc commencé à développer un logiciel permettant d'établir ce genre de connexion en temps réel."

Dans la mini-communauté bruxelloise de réalité virtuelle, Loots trouva deux personnes partageant ses idées. Très vite, le trio créa une start-up. "Entièrement financée par nous-mêmes", déclare fièrement l'entrepreneur. "J'y ai investi trois années de travail et conjointement avec mes associés Rémi Rousseau et Stéphane Saffré, nous y avons injecté quelques dizaines de milliers d'euros que nous avions tirés en vendant à nos premiers clients des licences sur une forme encore très rudimentaire de notre logiciel."

C'est en janvier prochain que Mimesys sera prête à accomplir le pas suivant en démarrant un vaste projet-pilote chez un constructeur automobile international. "Ils veulent utiliser notre logiciel pour faire collaborer deux équipes d'ingénieurs se trouvant chacune sur un autre continent. Il s'y prête évidemment de manière idéale. Dans un environnement virtuel, il est par exemple possible d'élaborer un concept à main levée ou de disposer d'un tableau blanc à l'infini. Il va de soi que l'on a également toutes les informations à portée, ce qui n'est pas toujours le cas d'une réunion réelle."

Les possibilités du logiciel sont illimitées, selon Loots: "Formations à distances, assistance médicale à distance,... Quasiment tout à distance, quoi. Comme nous ne pourrons pas développer chaque solution nous-mêmes, l'objectif est de proposer notre logiciel sous licence à d'autres créateurs d'applications, qui pourront alors en tirer parti. Nous-mêmes, nous développons la plate-forme, afin de permettre une communication à distance en temps réel."

Partager

"Si vous n'épargniez qu'un seul ticket d'avion par mois en travaillant avec notre logiciel, vous aurez déjà récupéré votre investissement."

Le matériel? Vous devrez le prévoir vous-même, mais c'est un avantage, selon le Limbourgeois: "Les fabricants de ce genre de caméras et ceux des casques de réalité virtuelle se réjouissent de ce type d'application pratique et nous recommandent eux-mêmes auprès de clients potentiels. Car certains pourraient penser que nous ne sommes rien de plus qu'une alternative à Skype ou à d'autres outils de visioconférence, alors que nous nous considérons nous-mêmes davantage comme une manière de supprimer les déplacements. Si vous n'épargniez qu'un seul ticket d'avion par mois en travaillant avec notre logiciel, vous aurez déjà récupéré votre investissement."

Suite à l'entrée récente de LRM et d'un groupe de business angels sous la direction des fondateurs de Mobile Vikings, Frank Bekkers et Koen Desmedt, la start-up a pu compter sur un investissement d'1 million d'euros. "Cela nous permettra de tenir le coup une année durant, alors que notre projet-pilote se poursuit et que nous continuons d'améliorer notre logiciel. Car nous recevons pas mal de réactions pertinentes de nos clients, ce qui nous permet d'encore affiner notre produit. Et lorsque nous en aurons terminé, nous voulons aussitôt faire le bond vers les Etats-Unis pour voir si nous pouvons trouver là-bas des investisseurs. Car c'est là qu'il faut être pour la réalité virtuelle."

Mimesys

Siège social: Hasselt

Nombre d'associés: 3

A la recherche de capital supplémentaire: non

Site web:http://www.mimesysvr.com

Nos partenaires