SpaceX lance RemoveDEBRIS: va-t-on bientôt collecter les déchets spatiaux avec un filet ou un harpon?

04/04/18 à 13:12 - Mise à jour à 13:12

Lundi, SpaceX a lancé une fusée Falcon 9 avec à son bord non seulement trois tonnes de matériel pour la station spatiale internationale ISS, mais aussi appareil expérimental de ramassage de débris spatiaux baptisé RemoveDEBRIS.

SpaceX lance RemoveDEBRIS: va-t-on bientôt collecter les déchets spatiaux avec un filet ou un harpon?

© Getty Images/iStockphoto

Les débris qui se baladent dans l'espace entourant la Terre représentent actuellement encore un gros problème. Selon la NASA, quelque 500.000 fragments de satellites et de fusées détruites, ainsi que d'autres déchets tournent en orbite autour de notre planète. Certains d'entre eux ne sont peut-être pas plus grands qu'une bille, mais il n'empêche qu'ils forment quand même un danger pour les satellites actifs et la station spatiale internationale. C'est ainsi que des astronautes ont en 2015 encore dû éviter une partie d'un ancien satellite météo russe qui se dirigeait vers l'ISS à une vitesse de 13 km par seconde.

Pour résoudre ce problème, le 52ème lancement de la fusée Falcon 9 a prévu l'embarquement d'un système expérimental de ramassage de déchets, appelé RemoveDEBRIS. Ce système a été mis au point par le centre spatial de l'université britannique de Surrey (SSC) et parrainé par la Commission européenne.

RemoveDEBRIS sera dans un premier temps monté par les astronautes de l'ISS, après quoi il effectuera quelques tests dans l'espace. Ces tests devront démontrer l'efficience du système dans sa façon de ramasser les débris spatiaux et de les détruire.

Pour les tests, deux systèmes différents de 'capture' de satellites s'affronteront. Un mini-satellite sera d'abord intercepté au moyen d'un filet, puis à l'aide d'un harpon. Selon Guglielmo Aglietti, directeur du SSC, les deux options ont chacune leurs avantages et leurs inconvénients. 'Même si le harpon est peut-être la solution la plus simple, c'est aussi la plus risquée. Le harpon ne peut par exemple pas toucher un endroit critique, comme un réservoir de combustible. Le filet est évidemment plus souple pour ce qui est de capturer ce type de déchet', déclare Aglietti.

Après les tests, le système sera replié dans une toile et finalement consumé dans l'atmosphère de la Terre.

Nos partenaires