Scandale HP : Patricia Dunn inculpée

06/10/06 à 00:00 - Mise à jour à 05/10/06 à 23:59

Source: Datanews

Un autre responsable du groupe informatique et trois détectives impliqués dans l'affaire des écoutes sont également poursuivis.

L'affaire HPgate se poursuit. C'est au tour de la justice de s'en mêler. Le procureur de Californie a inculpé mercredi l'ancienne présidente de Hewlett-Packard Patricia Dunn, qui a été "démissionnée" du groupe pour avoir couvert les écoutes illégales de membres du Conseil d'administration et de journalistes."Des personnes externes et internes à HP ont violé des droits sur la vie privée et enfreint des lois de l'Etat", a déclaré l'attorney general (procureur) Bill Lockyer. Un autre responsable du groupe informatique et trois détectives impliqués dans cette affaire sont également poursuivis.Patricia Dunn devra répondre de charges incluant l'usage frauduleux de transmissions téléphoniques et de données informatiques et l'obtention illégale d'informations privées.L'avocat de Patricia Dunn, Jim Brosnahan, a déclaré que cette inculpation visait "la mauvaise personne au mauvais endroit et pour de mauvaises raisons ". "Ils sont l'apogée d'une campagne de désinformation bien financée et très bien orchestrée", a -t-il dit.En effet, les regards se tournent vers Mark Hurd, patron du groupe, qui a avoué son implication dans ces écoutes. Il a déclaré assumer la responsabilité du scandale, mais il ajoute qu'il ne savait pas à l'époque que l'enquête avait tourné à une mission d'espionnage du conseil d'administration et de la presse. "Il s'agit toujours du principe de la fin qui justifie les moyens", a dit Hurd. "Aucune excuse ne peut justifier cette aberration. C'est arrivé, mais cela ne se reproduira plus jamais". "Je suis responsable pour HP ", a-t-il affirmé.Pour autant, l'attorney general Bill Lockyer a déclaré que rien pour l'instant ne prouvait un comportement répréhensible de la part du directeur général de HP, tout en soulignant que l'enquête se poursuivait.Outre Patricia Dunn, Ann Baskins, la directrice juridique a également démissionné du groupe informatique.Rappelons qu'HP fait actuellement également l'objet d'instructions judiciaires menées par le département de la Justice, ainsi que d'une enquête de la part de la SEC, le gendarme de la bourse.

Nos partenaires