SAP veut parler la langue du business

13/12/10 à 10:31 - Mise à jour à 10:31

Source: Datanews

Fêtant ses 20 ans de présence dans notre pays, SAP entend parler moins technologie et davantage métier du client et valeur ajoutée business.

SAP veut parler la langue du business

Fêtant ses 20 ans de présence dans notre pays, SAP entend parler moins technologie et davantage métier du client et valeur ajoutée business. En entend compter 1 milliard d'utilisateurs en 2015.

Ayant surfé sur les grandes vagues de l'informatique que sont le mainframe, puis le client/serveur, le web et désormais le cloud, SAP propose désormais sa stratégie 'on-demand, on-premise et on-device' par laquelle l'éditeur se voit utiliser d'ici 2015 par un milliard de personnes. L'idée est de créer une sorte de magasin d'apps qui sera accessible par tout appareil mobile (l'iPad étant l'exemple parfait) et qui permettra d'utiliser une application mobile en liaison directe avec les systèmes back-office de l'entreprise. Et SAP de citer l'exemple d'une app d'accident où les personnes impliquées pourront remplir le constat sur site et envoyer directement les données vers le système informatique de la compagnie d'assurances pour traitement. Ou encore un contrôleur financier qui pourra sur son appareil mobile contrôler les notes de frais et les injecter dans le système.

Par ailleurs, SAP entend cibler davantage les (très) petites sociétés avec son offre Business ByDesign, même s'il faudra sans doute attendre 2012 dans notre pays. Toujours en Belgique, l'éditeur veut refondre son programme de partenaires, notamment en recherchant des intégrateurs et des VAR.

Ajoutons que le concept de SAP Lounge disparaît au profit d'un "Value Circle" où SAP compte inviter davantage des responsables business (notamment des CFO) que des directeurs informatiques.

En savoir plus sur:

Nos partenaires