Quels dangers les jeunes internautes courent-ils? Safer Internet Day en trois questions

10/02/15 à 13:50 - Mise à jour à 13:50

'Des photos osées que vous ne montreriez pas à vos parents ou grands-parents, n'ont pas leur place sur internet.' Nous avons posé trois questions au porte-parole de Child Focus, Dirk Depover, à propos du Safer Internet Day, une initiative organisée aujourd'hui même dans le monde entier en vue d'apprendre aux enfants et aux adolescents à surfer en toute sécurité sur internet.

Quels dangers les jeunes internautes courent-ils? Safer Internet Day en trois questions

© iStock

Pourquoi une initiative telle Safer Internet Day s'avère-t-elle nécessaire?

Dirk Depover: 'Internet est quelque chose de formidable pour les enfants et les jeunes car ils peuvent y trouver des tas d'informations, nouer des liens d'amitié, joue et se détendre, mais il existe aussi des risques. Depuis douze ans déjà, notre mission consiste à apprendre aux enfants et aux adolescents, mais aussi aux parents et aux enseignants comment utiliser internet de manière sensée. Nous les avertissons des dangers, mais toujours dans une ambiance positive. Tel est le cadre de Safer Internet Day. Il s'agit là d'une initiative importante et nécessaire à un moment où un internet sûr constitue une priorité mondiale et où il convient de réagir aux nouvelles évolutions.'

Que prévoit-on en Belgique pour le Safer Internet Day? Depover: 'Sur dix sites Kinepolis dans tout le pays, l'on reçoit en tout 7.000 élèves. Ils visionneront Disconnect, un film mettant en scène des gens qui recherchent dans ce monde virtuel un véritable contact social. Toutes sortes de choses moins drôles ont aussi lieu, ce qui fait qu'il s'agit d'un film dérangeant. Le but est de susciter des réactions, de faire ouvrir les yeux. Ensuite, un dialogue se tiendra entre les jeunes et des experts.'

'A côte de cela, des ateliers sont organisés par des collaborateurs de Proximus et de Microsoft dans plus de 300 classes. Ici aussi, quelque 7.000 enfants sont concernés. Si l'on y ajoute les initiatives individuelles, Safer Internet Day atteint 15.000 enfants et jeunes environ en Belgique.'

Quels conseils prodiguez-vous aux jeunes internautes?

Depover: 'Faites des photos de vous-même, mais toute prise de vue osée que vous ne montreriez pas à vos parents ou grands-parents, n'a pas non plus sa place sur internet. Soyez aussi prudent avec les numéros de GSM, adresses personnelles et autres données privées car la personne avec qui vous chattez, peut toujours être animée de mauvaises intentions. Nous avons aussi un message pour les parents: parlez d'internet avec vos enfants et veillez à créer un climat de confiance réciproque. Ne faire que contrôler ce que votre enfant fait en ligne, est insuffisant et stupide dans de nombreux cas. Internet est un sujet de débat, tel est notre message.'

Safer Internet Day est organisé aujourd'hui même (10/2) dans plus de 90 pays à l'initiative de la Commission européenne.

En savoir plus sur:

Nos partenaires