Quelles entreprises internet respectent-elles le plus l'environnement?

10/01/17 à 12:05 - Mise à jour à 12:05

Source: Datanews

Plusieurs grandes entreprises internet optent aujourd'hui pour l'énergie renouvelable. Mais selon Greenpeace, nombre d'entre elles, dont Oracle et Samsung, exploitent encore et toujours le charbon et d'autres sources électriques polluantes.

Quelles entreprises internet respectent-elles le plus l'environnement?

. © REUTERS

Le Clicking Clean Rapport de l'organisation environnementale analyse l'empreinte écologique des principaux acteurs de centres de données aux Etats-Unis et en Asie. Greenpeace adresse ses compliments à Apple, Google, Facebook et au fournisseur de services pour centres de données Switch. Mais des entreprises telles Alibaba, Oracle, Samsung, Baidu, LG, Tencent, Spotify, Hulu ou Netflix se retrouvent, elles, au bas du classement.

Il nous faut apporter ici la nuance, selon laquelle il est question ici de la consommation électrique des centres de données. Il ne s'agit donc aucunement de la production d'appareils par exemple chez Apple, Samsung ou LG.

Greenpeace se réjouit que plusieurs acteurs aient accompli aujourd'hui le pas vers l'énergie renouvelable à cent pour cent, tout en faisant valoir quelques objections. C'est ainsi qu'elle signale qu'Amazon demeure souvent vague à propos de ses décisions énergétiques, et d'ajouter encore que Netflix déclare vouloir neutraliser ses émissions de dioxyde de carbone, mais que cela se fait par l'achat de crédit d'énergie et pas en investissant dans l'énergie renouvelable.

Services web au charbon

Ce qui frappe dans les tableaux comparatifs, c'est que les géants web asiatiques se distinguent nettement plus par la négative. Greenpeace elle-même apporte cependant la nuance selon laquelle les entreprises dans cette région du monde n'ont souvent guère le choix en matière d'énergie propre en raison de monopoles au niveau des organismes d'utilité publique. C'est ainsi que la Chine est en grande partie dépendante du charbon.

Mais dans l'état américain de Virginie, un lieu populaire pour les centres de données aux Etats-Unis, l'offre du principal fournisseur de courant ne comprend non plus qu'1 seul pour cent d'énergie renouvelable.

Cela fait des années déjà que Greenpeace insiste sur la nécessité de recourir à de la technologie propre. Dans le passé, elle a ainsi notamment examiné à la loupe la production des smartphones. Et ces dernières années, elle s'est aussi intéressée de près aux centres de données entre autres et à l'ambition des entreprises d'opter pour l'énergie propre.

Le classement complet, y compris une subdivision par services web, peut être consulté dans le Clicking Clean Rapport.

En savoir plus sur:

Nos partenaires