Quatre millions de GSM inutilisés en Belgique

26/03/09 à 10:20 - Mise à jour à 10:19

Source: Datanews

En Europe, près de 105 millions de GSM resteraient au fond des tiroirs. Et rien qu'en Belgique, de l'ordre de 4 millions de GSM ne serviraient plus, selon Regenersis, société spécialisée dans la revente et le recyclage d'appareils d'occasion.

En Europe, près de 105 millions de GSM resteraient au fond des tiroirs. Et rien qu'en Belgique, de l'ordre de 4 millions de GSM ne serviraient plus, selon Regenersis, société spécialisée dans la revente et le recyclage d'appareils d'occasion.

Ces 5 dernières années, [Regenersis] a déjà recueilli plus de 10 millions de GSM d'occasion. Des appareils qui sont vérifiés, dont les données sont effacées puis qui sont revendus en Europe de l'Est, en Afrique et au Moyen-Orient. "Environ 2 appareils sur 3 sont en ordre de marche. Et les GSM cassés sont envoyés au recyclage dans des sociétés comme Umicore", explique Grégoire Dumoulin, responsable chez Regenersis des ventes sur le continent européen. Le quartier général de Regenersis se trouve en Grande-Bretagne et l'entreprise a conclu des accords avec de nombreux opérateurs dont Vodafone et Orange, tout en travaillant avec de grandes entreprises.

"De nombreux GSM dorment dans des tiroirs. En fait, ils devraient être envoyés au parc à conteneurs, mais qui veut aujourd'hui payer pour s'en débarrasser? Nous payons 3 EUR par GSM enlevé", poursuit Marc Delorge, directeur Benelux. L'entreprise peut choisir d'encaisser l'argent ou de le verser à une oeuvre. C'est ainsi que Vodafone Pays-Bas est partenaire d'une association qui s'occupe d'enfants malades de longue durée.

Nos partenaires