Proudfield et Kiala dans le Red Herring 100

27/05/11 à 11:59 - Mise à jour à 11:59

Source: Datanews

Cette année, deux entreprises belges figurent dans le Red Herring 100, la liste réputée des 100 jeunes entreprises technologiques européennes les plus prometteuses.

Proudfield et Kiala dans le Red Herring 100

Cette année, deux entreprises belges figurent dans le Red Herring 100, la liste réputée des 100 jeunes entreprises technologiques européennes les plus prometteuses.

Red Herring établit le top 100 annuel des jeunes entreprises technologiques les plus prometteuses sur base d'une série de critères tant qualitatifs que quantitatifs, dont les performances financières, l'innovation technologique, la qualité du management, l'application de la stratégie et l'intégration dans leurs secteurs respectifs.

Deux entreprises belges sont représentées cette année dans ce classement: Proudfield et Kiala. Proudfield est une petite entreprise qui a été créée au début de l'année dernière par Patrik Vandewalle (ex-Econocom) notamment. Elle développe des applications business pour réseaux de socialisation et des jeux pour médias sociaux. C'est ainsi que l'entreprise a lancé entre autres un e-shop sur Facebook (cash4mobile) où les entreprises peuvent faire parvenir leurs anciens GSM. Ensuite, elle a sorti le jeu 'Myclub' avec lequel les joueurs doivent fonder et gérer un night-club. Les joueurs peuvent acheter des attributs virtuels supplémentaires avec de l'argent bien réel, ce qui constitue une source de revenus pour Proudfield. Fin 2010, Vandewalle se montrait très ambitieux: "D'ici 2013, nous aspirons à ce qu'au niveau mondial, 10 à 25 millions d'utilisateurs mensuels actifs jouent à nos jeux pour médias sociaux."

De son côté, Kiala est quelque peu moins 'tech' et 'start-up', mais sa présence dans le classement n'en est pas moins intéressante. Cette entreprise bruxelloise, qui existe depuis 2001 déjà, a mis au point un réseau de points de collecte de colis commandés via e-commerce par exemple. Aujourd'hui, Kiala est active dans 5 pays européens, et son réseau se compose de 7.000 points de collecte qui traitent quelque 136.000 colis par jour. L'entreprise peut se targuer de toute une série de références très connues comme H&M, Nespresso, Neckermann, SFR ou Yves Rocher. L'un des hommes forts de Kiala est Denis Payre, qui a autrefois aidé à créer Business Objects (à présent SAP).

En savoir plus sur:

Nos partenaires